Les secteurs

Location automobile : Avis rachète le réseau Zipcar

09.01.2013, source : Les Echos.fr

imprimer

Avis prend acte du développement de ce marché avec le rachat de l'américain Zipcar.

Avis se convertit à l’autopartage. Le groupe américain de location de voitures, qui exploite également la marque Budget, a annoncé le 2 janvier le rachat de Zipcar, une entreprise spécialisée dans les véhicules en libre-service, pour un montant d’environ 500 millions de dollars (377 millions d’euros).

Les deux sociétés comptent boucler la transaction au printemps 2013, sous réserve du feu vert des autorités compétentes et des actionnaires. Leurs conseils d’administration ont approuvé l’opération « à l’unanimité ». Après la transaction, Zipcar fonctionnera comme une filiale d’Avis. Ses principaux dirigeants resteront en place et continueront de gérer l’activité au jour le jour. « Nous considérons l’autopartage comme très complémentaire de la location traditionnelle, avec un potentiel de croissance rapide, et il représente une opportunité d’évolution pour nous », a expliqué dans un communiqué Ronald Nelson, directeur général d’Avis.

Grâce à cette opération, le groupe augmente en effet la palette de ses services. Alors que la location de voitures traditionnelle s’adresse principalement aux touristes et voyageurs d’affaires, pour des durées se comptant généralement en journées ou semaines, les voitures partagées sont plutôt utilisées par un public de citadins et d’étudiants ayant besoin d’un véhicule pour quelques heures seulement.

Fondé il y a plus de dix ans, Zipcar a été l’un des pionniers aux Etats-Unis sur ce marché. Ses abonnés, surnommés les « zipsters », réservent leur voiture à l’avance sur Internet ou par téléphone, en indiquant la durée pour laquelle ils comptent la garder et en s’engageant à la rapporter à l’endroit où ils en ont pris livraison.

Par cette acquisition, Avis prend également acte de la montée en puissance du marché des véhicules en libre-service aux Etats-Unis, évalué aujourd’hui à 400 millions de dollars. Le groupe américain rejoint dans ce constat son concurrentu Enterprise, qui a acheté l’an dernier l’entreprise Mint cars On-Demand positionnée sur le même créneau. De son côté, Hertz a annoncé l’an dernier qu’il comptait ouvrir la totalité de sa flotte de 375.000 véhicules à une possibilité de location à l’heure. Selon des études citées par Avis, le marché des véhicules partagés devrait atteindre 10 milliards de dollars dans les prochaines années, dont 3 milliards chacun pour l’Amérique du Nord et l’Europe, et 4 milliards dans la zone Asie-Pacifique.

Lionel STEINMANN, Les Echos, 03/01/2013

Dernières actualités