Les secteurs

Les experts-comptables se proposent comme intermédiaires pour faciliter les petits prêts

21.09.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

Le Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables a signé une convention avec les Banques Populaires et avec LCL pour simplifier l’octroi de crédits inférieurs à 25.000 euros.

Les experts-comptables feront du financement des très petites entreprises (TPE) l’un des thèmes de leur congrès, mi-octobre à Marseille. Un sujet sur lequel ils se jugent légitimes : « Nous sommes des capteurs d’informations parce que nous nous rendons dans les entreprises », explique Agnès Bricard, présidente du Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables. Et si elle ne peut « attester », en cette rentrée chahutée, de tensions sur le financement, elle partage le « ressenti » exprimé par certaines organisations patronales. Centré sur les besoins de financement de court terme des TPE, le Conseil supérieur de l’Ordre s’est donc engagé dans un processus de simplification des demandes de prêts.


Signature d’une convention

En juin, il a signé une convention avec le réseau des Banques Populaires pour les crédits de moins de 25.000 euros. Un formulaire de six pages, accessible par Internet, auquel la banque doit répondre dans les deux semaines. L’expert-comptable garantit de son côté « la fiabilité du "business plan" » de l’entreprise, tandis qu’en cas de refus, la banque doit en donner les raisons. LCL vient de signer avec le Conseil supérieur, qui attend le paraphe d’ « une troisième banque ».

Les experts-comptables ont en revanche rappelé leur opposition à une proposition de simplification du rapport Warsmann, remis cet été au gouvernement, relevant les seuils de chiffre d’affaires et de nombre de salariés pouvant bénéficier d’une comptabilité simplifiée. « Comment ces entreprises pourront-elles avoir accès aux prêts bancaires ? », a justifié Agnès Bricard. La proposition, de nature réglementaire, ne figure pas dans la proposition de loi qui sera examinée à partir de fin septembre.

Véronique LE BILLON, Les Echos le 19/09/2011

Dernières actualités