Les secteurs

Les distributeurs s'attellent à faire évoluer leur modèle en France

10.03.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

Hormis Leclerc, c'est grâce à leurs ventes à l'international que les grands réseaux de distribution ont passé 2010 sans encombre.


Finalement, les grands groupes de distribution français auront plutôt bien passé le cap de l'année 2010. Mais le détail des chiffres laissent apparaître des bilans contrastés. Du côté des entreprises intégrées (ou succursalistes), on voit que c'est la présence dans les pays émergents qui tire le chiffre d'affaires. A parc de magasins comparable, la progression n'est que de 0,8 % en France pour Auchan. Pour Carrefour, l'activité dans l'Hexagone a été totalement plate. Chez Casino, l'an passé s'est terminé par un timide + 0,6 % en croissance organique, grâce à un redressement des performances des différentes enseignes à la fin de l'année.


Réduction des surfaces

Tous les groupes ont dû investir massivement dans les promotions ou la baisse des prix pour tenir leur activité française. Ce qui a pesé sur la marge. Comme 2011 s'annonce aussi difficile, en raison des coupes budgétaires de l'Etat, il faudra continuer cet effort. Ce qui pèsera sur les coûts d'exploitation qui sont devenus la seule vraie variable d'ajustement après la hausse des matières premières qui s'est traduite dans toutes les centrales d'achats par des augmentations de 2 % à 3 % des tarifs (au prix de négociations sévères qui ont, par exemple, conduit Auchan à refuser les demandes d'Unilever). L'emploi devrait en souffrir. Au final, on comprend pourquoi Carrefour, Auchan et Casino réalisent désormais, respectivement, 59 %, 54 % et 38 % de leur chiffre d'affaires à l'étranger.


Avec une hausse de 4,3 % de ses ventes à parc constant en 2010, le mouvement Leclerc a fait mieux que le marché en 2010. Grâce, notamment à ses petits hypermarchés d'une surface allant de 2.500 mètres carrés à 4.000 mètres carrés. La tendance est nette sur le marché français. Alors que les hypermarchés déclinent, les magasins de proximité, les supermarchés et les petits hypers progressent. Ainsi, chez Carrefour, les performances de Carrefour Market ont constitué avec le lancement en test de Carrefour Planet, le nouveau concept d'hypermarchés, l'une des rares bonnes nouvelles des mois qui viennent de s'écouler dans l'Hexagone. Chez Auchan, on annonçait hier que les ventes des supers Simply Market avaient progressé en 2010 de 4 % en comparable. L'heure est donc à la réduction des surfaces et, de ce point de vue, ce n'est pas un hasard si Auchan attend avec impatience l'ouverture en avril, à Tourcoing, du premier Auchan City. Un hypermarché de... 4.000 mètres carrés seulement, implanté en centre-ville !


Philippe BERTRAND, Les Echos, 09/03/11

Dernières actualités