Les secteurs

La filiale brésilienne de Casino se renforce dans le non-alimentaire

07.12.2009, source : Les Echos.fr

imprimer

Déjà numéro un dans l'alimentation, CBD poursuit sa diversification, via la chaîne Ponto Frio, le « Darty » brésilien, dont il a pris le contrôle en juin dernier, et qui va constituer une société commune avec Casas Bahia.
Si des rumeurs ont pu récemment laisser penser à un possible désengagement du distributeur français Carrefour au Brésil -rumeurs finalement démenties -, rien de tel ne saurait arriver pour Casino. Dix ans après avoir acquis 25 % d'un des leaders de la distribution alimentaire locale, CBD (pour Companhia Brasileira de Distribuiçao), dont il détient aujourd'hui 35,4 % et qu'il contrôle à parité avec la famille fondatrice, les Diniz, le groupe présidé par Jean-Charles Naouri multiplie les initiatives sur ce marché prometteur du « B » de la « BRIC » de ces quatre pays émergents que constituent, avec le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine. Casino a ainsi annoncé, vendredi après Bourse, la constitution d'une société commune entre le « Darty » brésilien Ponto Frio, dont CBD détient 70 % depuis juin 2009, et l'un des leaders de la distribution non alimentaire au Brésil, Casas Bahia. « Les actionnaires actuels de Casas Bahia apporteront leurs activités de distribution à Ponto Frio, dont ils détiendront 49 % »du capital, tandis que CBD sera majoritaire, précise un communiqué. Par ailleurs, CBD et Casas Bahia fusionneront leurs activités sur Internet dans une société détenue à 83 % par CBD et 17 % par Casas Bahia pour créer le deuxième distributeur sur Internet au Brésil.


Consolidation de position

Casas Bahia exploite 513 magasins où il vend principalement de l'électroménager, de l'ameublement et des produits électroniques. Il emploie 57.000 personnes et a réalisé en 2008 un chiffre d'affaires de 5,3 milliards d'euros TTC. Sur la base des comptes 2008, la nouvelle société commune représente un volume de ventes de 7,1 milliards d'euros avec 1.015 magasins présents dans 18 Etats brésiliens. « Casino confirme ainsi la priorité qu'il accorde à son développement au Brésil, pays où la consommation est en forte croissance », ajoute le communiqué. De fait, sans compter les synergies qui seront générées, Casas Bahia contribuera au minimum pour environ 1,3 milliard d'euros hors taxes au chiffre d'affaires du groupe français. Cet accord stratégique doit permettre à CBD de consolider sa position de leader de la distribution au Brésil, tant dans le segment alimentaire que dans celui des biens de consommation durables, et ce dans la perspective très attendue par les Brésiliens de l'organisation de la Coupe du Monde de football en 2014 et de celle des jeux Olympiques à Rio de Janeiro en 2016.
Au total, CBD comptera 1.807 magasins pour un chiffre d'affaires de près de 40 milliards de reals (15,4 milliards d'euros) et plus de 137.000 employés, ce qui en fera le premier employeur privé brésilien.
A. BO., Les Echos le 07/12/09
 

Dernières actualités