Les secteurs

La création d'entreprise a toujours le vent en poupe

29.07.2010, source : Les Echos.fr

imprimer

La sortie de crise semble se faire sentir chez les entrepreneurs. Le nombre de créations d'entreprise, qui avait bondi en 2009 sous l'effet de la création du statut d'autoentrepreneur, a continué de progresser au premier semestre de 16 %  par rapport à la même période de 2009, selon l'Insee. Le rythme a néanmoins ralenti en juin (+ 1 % ). « Une partie des gens qui ont des projets un peu réfléchis ont attendu la fin de la crise avant de s'engager dans la création d'une entreprise hors autoentrepreneur. Il y a aussi des secteurs qui marchent bien, par exemple dans les métiers de l'environnement. L'artisanat se porte bien », analyse Philipe Mathot, directeur général de l'Agence pour la création d'entreprise. La part des créations sous statut d'autoentrepreneur conserve la tendance observée en 2009 : sur l'ensemble du premier semestre, le nombre d'entreprises créées sous ce statut représente plus de la moitié des créations, soit 200.000 entreprises, pour un chiffre global (très élevé) de 338.000 (contre 290.000 au premier semestre 2009).


Regain dans les activités mobilières et financières

Mais la progression n'est plus seulement liée à l'autoentrepreneur : en juin, l'Insee a observé une baisse du nombre de créations d'autoentreprise plus que compensée par la hausse des créations sous les autres statuts, qui ont bondi à plus de 24.000 (+ 18 % ). Après le boom impressionnant des inscriptions au régime d'autoentrepreneurs du printemps 2009, on observe logiquement une baisse cette année à la même période. «  Il y a un stock d'autoentrepreneurs potentiel à 1 million, 1,5 million, qui sera forcément atteint un jour », explique Philipe Mathot. La baisse de juin n'a pourtant pas fait déraper le nombre global de créations, ce qui constitue une bonne surprise.

Vu de plus près, ce sont les activités mobilières et financières qui connaissent la plus forte progression en juin, avec respectivement + 18,3 et + 9,6 %. Les services aux ménages connaissent au contraire une baisse (- 2,6 % ), de même que la construction (- 3,3 % ). Les créations d'entreprise dans le secteur des services à la personne risquent de continuer à décroître, avec la suppression des exonérations de cotisations sociales pour l'emploi à domicile qui entrera en vigueur l'année prochaine. La hiérarchie n'est pas la même sur le moyen terme et le long terme : c'est l'industrie qui connaît le regain le plus fort avec + 13,6 % de créations d'entreprise sur les trois derniers mois, en comparaison de la même période il y a un an, et les créations d'entreprises refluent le plus dans le secteur de l'information et de la communication, avec - 7,3 %.

Les deux régions qui connaissent la plus forte augmentation de créations d'entreprise sur la période de janvier à mai sont la Guadeloupe et la Martinique, avec respectivement + 45 % et + 30 %. « Elles étaient en état insurrectionnel l'an dernier », rappelle Philippe Mathot. Elles sont suivies par le Nord - Pas-de-Calais (+ 28 % ), « en plein développement », la Franche-Comté (+ 27 % ) et l'Ile-de-France (+ 25 % ). Les autres régions ont une croissance inférieure à 25 %. La Basse-Normandie et le Poitou-Charentes ont les plus basses, avec + 4 % et + 3 % respectivement.


C. M., Les Echos, le 26.07.10

Dernières actualités