Les secteurs

L'hôtellerie haut de gamme en Europe attire les investisseurs

27.10.2013, source : Les Echos.fr

imprimer

GuocoLeisure , un groupe diversifié de Singapour, veut peser dans l'hôtellerie européenne. Il lance une enseigne 4 étoiles, après avoir dévoilé son ambition dans les 5 étoiles.

L'hôtellerie haut de gamme compte un nouvel et ambitieux acteur en provenance d'Asie : GuocoLeisure, un groupe diversifié de Singapour (immobilier-hôtellerie, pétrole-gaz, jeux), lui-même l'une des entités d'un conglomérat de Malaisie, Hong Leong Group (services financiers, industrie, immobilier…).

GuocoLeisure, qui avait commencé à abattre ses cartes en juin dernier avec la création d'une entité hôtelière basée à Londres, glh, puis dévoilé, au début du mois, une marque de luxe, Clermont, a en effet annoncé, le 23 octobre, le lancement d'une nouvelle marque, cette fois-ci de catégorie 4 étoiles, Amba.

Cette dernière a vocation à être la plus importante enseigne de son secteur en Europe d'ici à 2018, a précisé glh. Pour ce faire, ce dernier entend combiner investissement en propre et contrats de management. A ce jour, glh possède ou exploite 36 hôtels.

Amba, qui devra se distinguer notamment par l'excellence de ses emplacements, une haute qualité de service et le nec plus ultra de la technologie, doit solidement s'installer au Royaume-Uni, avec un objectif cible affiché d'une trentaine d'établissements, en Europe continentale, et notamment à Paris, en Chine, et enfin, aux Etats-Unis.

Outre-Manche, quatre établissements de glh, situés en plein centre de Londres, passent d'emblée sous la nouvelle enseigne. glh a prévu d'investir 70 millions de livres dans leur rénovation afin qu'ils respectent bien les standards d'Amba. De fait, le premier ouvrira en juin 2014 sur Buckingham Palace Road.

Une troisième marque en gestation

Mais l'opérateur d'origine singapourienne sera tout autant actif avec Clermont. Car, cette marque 5 étoiles doit pour sa part être déclinée dans une trentaine de grandes villes internationales, dont Paris.

Enfin, glh est loin d'avoir abattu toutes ses cartes. Il prévoit en effet de lancer une troisième marque dans les trois ou quatre mois à venir. Le groupe ne faisait pas d'autre commentaire, le 23 octobre, à son sujet.

En attendant, glh affiche donc ses ambitions dans l'hôtellerie haut de gamme européenne alors que la concurrence ne cesse de durcir. Accor pousse les feux avec Pullman et Sofitel. De son côté, Rezidor a mis les bouchées doubles ces dernières années, notamment sous l'enseigne Radisson Blu, ce qui a d'ailleurs conduit à un vigoureux programme de remise à niveau du parc aux Etats-Unis. Il en est de même pour les groupes américains Marriott International, Hyatt et Starwood Hotels.

Pour leur part, les opérateurs asiatiques sont tout particulièrement actifs dans l'hôtellerie de luxe - Mandarin Oriental, Peninsula, Shangri-La -, en particulier à Paris, une « place » incontournable pour toute enseigne de prestige qui se respecte.

Cette mobilisation générale illustre la croissance du tourisme mondial et du voyage d'affaires, qui ne se dément pas en dépit des crises.

Christophe PALIERSE, Les Echos, 24/10/2013

Dernières actualités