L'extension du centre commercial Italie Deux est lancée

2018-09-24T23:19:00+02:00

24.09.2018, 


imprimer

Le 12 juillet, la première pierre du futur bâtiment jouxtant l'actuel centre commercial situé place d'Italie dans le 13 e arrondissement a été posée. Fait de verre, de bois et d'une toiture végétalisée, le lieu accueillera la première pépinière de commerces en France.

Symbole de la place d'Italie, lieu habituel des rendez-vous, spot régulier des démarcheurs de la Croix-Rouge et autres associations... Le centre commercial Italie Deux occupe une place centrale dans le 13e arrondissement. Ouvert depuis 1990, le lieu n'a pas très bien vieilli. Mais ça, c'était avant. Le terrain jouxtant le centre commercial côté avenue d'Italie a été inscrit dans le premier appel à projets urbains innovants Réinventer Paris. De là est né le projet Italik, conçu par les cabinets d'architectes L35 et ORY & Associés.

« Le projet Italik va permettre de redonner un coup de jeune à Italie Deux », assure Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris en charge de l'urbanisme, pour qui la pose de la première pierre, cet été, est « la preuve que les projets de Réinventer Paris ne sont pas que de belles images mais des projets concrets ».

Sur une surface de 6.500 mètres carrés se mêleront activités commerciales, culturelles, de restauration et de loisirs. Le nouvel espace abritera, sur 1.500 mètres carrés, la première pépinière de commerces de France conçue avec la plate-forme Paris Initiative Entreprise.

« Le jury de l'appel à projets a particulièrement apprécié l'innovation programmatique apportée par la pépinière commerciale », avait annoncé la maire de Paris, Anne Hidalgo, lors de la désignation du lauréat en 2016. Concrètement, de jeunes créateurs désireux de lancer la commercialisation d'un produit bénéficieront de moyens matériels, humains et techniques pour une durée de trois à neuf mois.

Services aux habitants

« Dans une ville dense comme Paris, on ne peut plus construire un bâtiment qui n'apporte pas des services en plus », estime Jean-Louis Missika. Et Jérôme Coumet, maire (PS) du 13e de confirmer, « le commerce fait partie de la ville. La question est de savoir comment faire évoluer la ville intelligemment. »

Une garderie animée par le réseau Môm'artre, pouvant accueillir jusqu'à 35 enfants, ainsi qu'un espace de co-working seront créés.

Un toit végétalisé de 750 mètres carrés comprenant un jardin pédagogique et un potager d'herbes fraîches sera construit, la production sera utilisée par un des trois restaurants qui verront le jour dans l'extension du centre commercial.

« Nous nous sommes rapprochés des habitants dès 2015 pour recueillir leur avis sur nos projets. Il y a eu 4.000 votes, ce qui montre un réel intérêt de leur part », raconte Jean-Philippe Mouton, président d'Hammerson France, propriétaire d'Italie Deux. Egalement gestionnaire, le groupe Hammerson annonce, à terme, la création de 185 nouveaux emplois en donnant « une priorité aux gens du quartier ».

Durant le chantier, Hammerson s'est engagé à dédier 5 % des heures travaillées à l'insertion, soit un volume de 10.000 heures.

Lancé par Anne Hidalgo en 2014, le premier appel à projets urbains innovants Réinventer Paris comptait une vingtaine de sites. A ce jour, sept chantiers ont commencé et une douzaine de permis de construire délivrés.

 

 

LAMIA BARBOT, les Echos, Le 18/09/2018

Dernières actualités