Les secteurs

Krys Group se réorganise et développe une enseigne low cost

26.09.2010, source : Les Echos.fr

imprimer

La coopérative a lancé un réseau discount baptisé Lun's, qui doit compter 200 magasins en 2013. Tout en confiant sa direction à un ancien du luxe !

Dernier promoteur en date de l'éthique des opticiens, le groupement coopératif Krys poursuit son développement avec l'objectif de massifier ses achats et de développer un réseau low cost. A côté des enseignes Krys (846 magasins pour 650 millions d'euros de chiffre d'affaires), Vision Plus ( « un esprit nature et bien-être », 330 points de vente et 118 millions d'euros de chiffre d'affaires) et Lynx Optique (réseau plus haut de gamme, qui a rejoint la coopérative en 2003 et compte 132 magasins pour 90 millions d'euros de ventes), Krys Group, la structure centrale de l'organisation, a lancé en 2009 Lun's, une marque discount.

Le plan de développement table sur le passage de 25 points de vente aujourd'hui à 200 en 2013. « Il s'agit d'offrir à nos adhérents [800, NDLR] la possibilité de se créer une autoconcurrence dans leur zone de chalandise, notamment en zone périphérique », résume le président Bertrand Désir.

Parallèlement, le groupement a noué des alliances avec les réseaux italien et espagnol Salmoiraghi & Vigano et Cione. « Le but est de développer des produits en commun et de peser plus lourd face aux industriels comme Luxottica [5,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2009, NDLR], dont on représente moins de 1 % des ventes », explique Arnaud Ploix, le nouveau directeur général de Krys Group. « Si nous déréférencions Luxottica, qui exploite les plus grandes franchises, comme Ray-Ban, son président n'en serait même pas tenu informé », illustre Bertrand Désir.

Nommé en mars 2010, Arnaud Ploix, diplômé de l'IEP Paris et de HEC, issu du secteur du luxe (Saint Laurent, Lacroix, Shiseido), témoigne de la volonté des dirigeants de la coopérative de se professionnaliser et de renforcer leur expertise marketing et gestion de réseaux. Autre exemple, David Derozier, ancien d'Intersport, a été engagé à la direction de l'enseigne Krys.

En 2009, Krys Group a réalisé un chiffre d'affaires (TTC) de 890 millions d'euros et a annoncé une croissance de 3,6 % au premier semestre 2010. Avec un chiffre d'affaires moyen de 800.000 euros, un magasin Krys dégage, selon les dirigeants du groupe, une rentabilité nette de 4 % à 5 % . « Mais, avec la crise, la multiplication des opticiens et la plus grande attention des consommateurs aux prix, cette rentabilité se tend », constate Arnaud Ploix.

Philippe BERTRAND, Les Echos, le 23.09.10

Dernières actualités