Les secteurs

Jouets : IDGroup finalise la reprise d'Eveil et Jeux

02.12.2010, source : Les Echos.fr

imprimer

Le groupe roubaisien poursuit sa diversification dans l'univers de l'enfant et va mutualiser les expériences des différentes marques. Objectif : développer l'enseigne de jouets d'un côté et le commerce électronique des griffes textiles de l'autre.


IDGroup, basé à Roubaix, qui réunit les marques de textile Okaïdi, Obaïbi, Jacadi et Véronique Delachaux vient de finaliser avec PPR le rachat de FNAC Eveil et Jeux, annoncé l'été dernier ( « Les Echos » du 13 juillet). Dans un premier temps, le concept des magasins, qui reprendront rapidement leur enseigne historique Eveil et Jeux, sera modernisé avec un premier prototype en février. Le réseau pourra alors être développé avec « un potentiel de 60 à 80 implantations dans l'Hexagone », annonce Jean Duforest, PDG d'IDGroup. « Notre ambition est également de développer cette marque à l'international, en s'appuyant sur le réseau d'Okaïdi-Obaïbi. »


A fin 2010, le groupe comptera 1.068 magasins, dont 751 Okaïdi ou Obaïbi et 317 Jacadi-Véronique Delachaux (vêtements de maternité). Près de 30 % du parc est en franchise. Le volume d'affaires enseigne devrait totaliser 625 millions d'euros (TTC) en 2010, dont plus de la moitié réalisé à l'étranger. Auparavant, il lui faudra internationaliser les gammes de produits en traduisant les packagings, aussi bien pour les magasins que pour le site Internet que le groupe compte également dupliquer à l'étranger. Il va renforcer son offre en puériculture, en passant de 500 à 2.000 références, afin de tripler le chiffre d'affaires de ce segment d'ici à trois ans. « Nous nous appuierons sur l'expérience d'Eveil et Jeux à trouver les produits pratiques, astucieux et originaux », souligne Jean Duforest. « Notre objectif est d'augmenter le chiffre d'affaires au mètre carré, tout en optimisant le site logistique de Dourges (33.000 mètres carrés) ouvert en 2006 en dehors des périodes de fêtes », souligne Jean-Luc Soufflet, directeur général d'IDGroup.


Ses enseignes textiles s'appuieront sur l'expérience en e-commerce de la marque de jouets Eveil et Jeux pour développer leurs ventes sur le Net. Eveil et Jeux fait en effet déjà 50 % de son chiffre d'affaires (145 millions d'euros TTC en 2009, stable en 2010) via Internet, contre 5 % seulement pour les trois griffes textiles. « Ce chiffre devra quadrupler, voire quintupler d'ici à cinq ans », annonce Jean Duforest.


Nouvelles ouvertures

IDGroup poursuit par ailleurs son expansion et compte ouvrir 150 nouveaux magasins (35 Jacadi et 115 Okaïdi-Obaïbi) en 2011, dont les deux tiers à l'étranger. Il investira encore de 25 à 30 millions d'euros l'an prochain, un peu plus qu'en 2010.


Fidèle à sa stratégie de diversification dans l'univers de l'enfant, le groupe nordiste, entré en avril dernier à hauteur de 30 % dans le capital de Vibel, société basée à Bazarnes près d'Auxerre et spécialiste de la chambre d'enfant (30 magasins dont 15 en franchise à l'étranger), vient de racheter le reste du capital. Il compte également moderniser le concept, élargir l'offre et développer ce réseau. Ce groupe totalise 4.850 salariés et même 6.000 en incluant les salariés des magasins en franchise.


CORRESPONDANTE À LILLE
NICOLE BUYSE, Les Echos, 01.12.2010

 

Dernières actualités