International : les clés du succès de Carré d'Artistes

2017-12-14T17:41:00+02:00

14.12.2017, 


imprimer

Les galeries de la start-up Carré d'Artistes essaiment dans le monde entier. La fondatrice Stéphanie Tosi revient sur sa stratégie à l'international.

Stéphanie Tosi a fondé Carré d’Artistes en 2001. Ce réseau de galeries d’art contemporain à prix abordables rassemble désormais 36 galeries dans 12 pays du monde. L'entrepreneuse livre ses conseils pour gérer son réseau à l’international.


Filiale ou franchises

« Nous avons pu développer des points de vente en propre. Et à contrario, nous n'avons que des franchises dans certains pays, parce que la situation est plus compliquée ou que nous avons trouvé de bons partenaires. Ce modèle mixte nous convient, nous avons su saisir des opportunités. Mais il n’y a pas de science exacte : l’idée est de se sentir à l’aise avec le développement ».


Epauler nos partenaires locaux

« Si vos partenaires sont dans le monde entier, ils peuvent se sentir isolés. Il faut aller les voir, les aider à trouver un local, à manager les équipes. N’hésitez pas non plus à les réunir régulièrement pour recueillir leur ressenti et leurs recommandations. Cela permet de motiver tout le monde sur une vision commune. Cette année, par exemple, on a réuni tout le monde à Saint-Tropez, c’était un moment extraordinaire ».


Être souple selon la culture locale

« Il faut savoir s’adapter à la culture et au fonctionnement de chaque pays. Par exemple Carré d’Artistes vend des petits formats à petit prix, mais à Shanghaï vous avez des chinois assez riches qui veulent mettre plus cher dans des grands formats. Nous avons donc fait une petite entorse au concept pour vendre des grands formats plus chers. Et nous avons eu le même cas en Russie. La clé est de trouver un équilibre entre le concept qui fait la réussite de la marque et l’adaptabilité ».

Widoobiz et Basile DEKONINK, Les Echos Business, le 11/12/2017

Dernières actualités