Les secteurs

Immobilier commercial : le marché fait preuve d'un étonnant dynamisme

04.10.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Le prix moyen des ventes de fonds de commerce a crû de 9,6 % au premier semestre 2012 par rapport à la même période un an plus tôt.

Selon le baromètre du « Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales » ( « Bodacc »), publié hier, le marché de la cession de fonds de commerce continue de bien se porter. Tandis que les conjoncturistes distillent chaque jour des indices économiques toujours plus pessimistes et que les professionnels guettent le retournement des prix de vente des logements, l’immobilier tertiaire a vu le prix moyen de cession, à 196.306 euros, croître de 9,6 % au premier semestre 2012 par rapport à la même période un an plus tôt. En outre, il est d’environ « 20.000 euros supérieur au prix moyen constaté il y a cinq ans en début de crise », indique un communiqué de la Direction de l’information légale et administrative.

Créateurs d’entreprise

Le marché, qui a enregistré une hausse de 4,2 % du nombre de transactions sur les six premiers mois de l’année, est principalement animé par les créateurs d’entreprises et les microentrepreneurs qui ont signé les deux tiers des actes de reprise, précise le « Bodacc ».

Les petites et moyennes entreprises (PME) et celles de taille intermédiaire (ETI) se sont, elles aussi, montrées très actives. Particulièrement celles qui ont été créées il y a plus de dix ans, elles ont été 40 % plus nombreuses à avoir racheté un fonds de commerce au cours du premier semestre 2012, selon ce baromètre. « Cette recrudescence des rachats de fonds de commerce est d’autant plus notable que la création d’entreprises s’essouffle », note le « Bodacc ».

L’Ile-de-France, première région économique française, continue de porter les valeurs de fonds de commerce les plus fortes à 256.378 euros, mais plusieurs régions s’en approchent et franchissent le cap des 200.000 euros.

Antoine BOUDET, Les Echos, 28/09/2012

Dernières actualités