Les secteurs

Ikea se prépare à lancer une centaine d'hôtels en Europe

21.08.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Le géant suédois va se lancer dans l’hôtellerie en Europe. Mais va aussi se positionner dans les résidences étudiantes et le développement de zones urbaines complètes.

Jusqu’à maintenant il était possible de décorer son appartement ou sa maison grâce au géant suédois du meuble Ikea. Bientôt il sera possible de passer ses nuits hors de chez soi dans une ambiance Ikea. C’est tout du moins ce que promet Harald Müller, Business directeur général de la division immobilière du groupe. « Nous cherchons depuis un moment des immeubles dans toute l’Europe et allons annoncer dans quelques semaines où nous ouvrons le premier hôtel », a déclaré ce responsable d’Ikea dans les colonnes du quotidien suédois Svenska Dagbladet.

Selon le journal, Ikea compte ouvrir à partir de 2013« au moins 100 hôtels » en Allemagne, en Belgique, en Grande-Bretagne, au Pays-Bas et dans les pays baltiques. Mais l’Allemagne est le marché prioritaire, et devrait accueillir le premier de ces hôtels en 2014.


Pas de marque « Ikea » hôtellerie

Ces établissements, qui ne seront pas meublés par Ikea et ne porteront pas non plus la marque du groupe, devraient être gérés par des groupes hôteliers après avoir été livrés clés en main par Inter Ikea, une filiale du groupe.Celle-ci investit principalement dans l’immobilier les revenus tirés de la marque Ikea, acquise en début d’année pour 9 milliards d’euros à la fondation Interogo, autre branche du groupe.


Ces hôtels seront centraux, bon marché et pratiques. Selon le quotidien, Ikea chercherait avant tout des sites d’une superficie d’au moins 2500 m2 avec un style design et fonctionnel qui respectera l’esprit de l’enseigne d’ameublement. « Nous nous débarrasserons de tout ce qui est inutile comme par exemple les hôtels-restaurants, et miserons à la place sur un bon petit déjeuner, un internet rapide, un accueil efficace et aucune formalité quand on quitte sa chambre », a expliqué Harald Müller.


Résidences étudiantes et zones urbaines

Celui-ci a aussi levé le voile sur deux autres projets de diversification d’Ikea : d’une part le groupe compte aussi, selon lui, investir dans les résidences étudiantes, marché qu’il estime largement délaissé puisqu’il estime qu’il manque entre 500.000 et 700.000 chambres d’étudiants en Europe.


D’autre part, Ikea réfléchirait à développer de véritables zones urbaines. Un projet est ainsi en cours d’examen à l’est de Londres, près de la zone olympique. D’une superficie de 10 hectares elle accueillerait quelques 1.200 logements, un hôtel de 350 chambres et un grand nombre de bureaux et de locaux commerciaux. Et respecterait les normes environnementales.


Claude FOUQUET, Les Echos, le 16/08/2012

Dernières actualités