Les secteurs

ÏD Group se diversifie dans le meuble pour enfants

17.04.2010, source : Les Echos.fr

imprimer

Le groupe de prêt-à-porter pour enfant, après s'être diversifié dans le jouet, vient de prendre une participation dans le capital de Vibel, spécialiste de l'aménagement des chambres d'enfants.


ÏD Group poursuit sa diversification. Décidé à devenir   « le spécialiste de l'enfant de 0 à 13 ans », et plus seulement dans les vêtements, le groupe nordiste connu pour ses marques Okaïdi, Obaïbi et Jacadi vient de prendre une participation minoritaire, mais de blocage, dans le capital de Vibel, une société d'aménagement de chambres pour enfants. Cette entreprise familiale, basée à Bazarnes près d'Auxerre, où elle dispose d'une usine, compte aussi un réseau de 25 magasins, dont une quinzaine de franchisés (à l'étranger). Elle était en redressement judiciaire.


  « Nous l'accompagnons dans le plan de continuation que vient d'accepter le tribunal de commerce en entrant à hauteur d'un tiers dans leur capital », explique Jean-Luc Souflet, cofondateur et directeur général délégué d'ÏD Group. Le reste du capital de Vibel reste détenu par le fondateur Denis Hacq (majoritaire) et son associé Jean-Dominique Francke.


La société, qui fabrique des meubles sur mesure pour des chambres d'enfants, proposant les services d'architectes, a subi de plein fouet la crise économique l'année dernière. Son chiffre d'affaires a brutalement chuté, à un peu moins de 8 millions d'euros fin 2009.

  « Plutôt que de racheter l'entreprise, nous avons choisi de garder les équipes en place et de les accompagner dans un projet de retour à la performance, tout en conservant la marque Vibel », précise Jean-Luc Souflet.   « Cela entre parfaitement dans notre stratégie de développer autour de l'enfant d'autres offres que le textile. D'ailleurs, nous proposons déjà du mobilier, chez Jacadi depuis longtemps et depuis peu chez Obaïbi », ajoute-t-il.

En 2007, le groupe avait déjà acheté le magasin de jouets Oxybul, dont le nom a été conservé pour un nouveau concept de boutiques lancé en février. Y sont proposés des vêtements Okaïdi, Obaïbi et Jacadi, mais aussi des jouets et livres pour enfants.

ÏD Group a réalisé en 2009 un chiffre d'affaires de 560 millions d'euros (TTC) avec 765 magasins pour Okaïdi et Obaïbi et 302 Jacadi. Présent dans une soixantaine de pays le groupe table sur un chiffre d'affaires de 610 millions d'euros en 2010 avec près de 1 140 pas-de-porte.


Nicole Buyse, Les Echos, 13.04.2010

Dernières actualités