Les secteurs

Hôtellerie : Starwood Capital mise sur Louvre Hotels et Baccarat

05.02.2013, source : Les Echos.fr

imprimer

La société d’investissement Starwood Capital recentre l’ex-Groupe Taittinger. Elle vend notamment le Martinez et le Concorde Lafayette au Qatar.

D’un côté, l’hôtellerie économique et moyen-haut de gamme avec Louvre Hotels Group et notamment ses chaînes Campanile et Golden Tulip ; de l’autre, la cristallerie Baccarat et le potentiel de développement de cette belle marque dans… l’hôtellerie : un peu moins de huit ans après l’acquisition de l’ex-Société du Louvre et de sa maison mère Groupe Taittinger, Starwood Capital a quelque peu recentré le conglomérat acheté à l’été 2005 pour une valeur d’entreprise de 2,6 milliards d’euros.

Après les champagnes Taittinger, les parfums Annick Goutal et divers établissements dont le célèbre Crillon, la société de capital-investissement américaine vient en effet de parachever son désengagement de l’ancien pôle hôtellerie de prestige de l’ex-Société du Louvre avec la vente - murs et fonds - au Qatar des derniers établissements encore en propriété, à savoir : l’Hôtel du Louvre et le Concorde Lafayette à Paris, le Martinez à Cannes et le Palais de la Méditerranée à Nice. Starwood Capital, qui a officialisé vendredi dernier cette opération attendue depuis juin 2012, n’a pas communiqué son montant. Selon des sources concordantes, la société qatarie Constellation Hotels Holdings a déboursé entre 700 et 800 millions d’euros.

Si l’on agrège l’ensemble des cessions effectuées depuis 2006, Starwood Capital a déjà récupéré une large part de sa mise initiale : l’américain précise en effet avoir collecté « environ » 3 milliards de dollars sur un investissement de 3,2 milliards en 2005.

Il devrait en rester là à court terme : « Dans les prochaines années, nous nous attendons à continuer l’expansion et la rénovation de notre portefeuille Louvre Hotels Group et à soutenir la croissance de Baccarat dans de nouveaux territoires, avec un focus sur l’Asie, étendant sa présence dans l’hôtellerie et le domaine résidentiel », a déclaré le PDG et fondateur de Starwood Capital, Barry Sternlicht.

Baccarat, dont le tour de table a été ouvert au fonds d’investissement américain Catterton Partners l’an dernier, ouvrira d’ailleurs son premier complexe avec hôtel et appartements à la fin 2014, à New York, en face du musée d’Art moderne.

Concernant Louvre Hotels Group, constitué à partir de 2009 avec le rapprochement entre l’hôtellerie économique de l’ex-Société du Louvre et le néerlandais Golden Tulip, l’heure ne serait donc plus à une vente ou à une éventuelle introduction en Bourse, qui semblaient à l’étude début 2011. Récemment, son président, Pierre-Frédéric Roulot, avait annoncé une nouvelle accélération du développement ( « Les Echos » du 22 janvier).

Christophe PALIERSE, Les Echos, 04/02/2013

Dernières actualités