Les secteurs

Hôtellerie & restauration : les Français ont davantage fréquenté les cafés, bars et brasseries en 2011

20.03.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Après deux ans de baisse, la fréquentation a repris dans les cafés, bars et brasseries en 2011, dans un contexte de croissance générale de la restauration aux particuliers.

En dépit d’un contexte économique peu porteur, le marché de la restauration commerciale s’est redressé l’an dernier. Selon le dernier bilan sectoriel établi par le cabinet d’études marketing NPD Group, qui fait référence dans la profession, publié ce jeudi, l’amélioration est d’autant plus significative qu’elle a profité à tous les segments, y compris celui des cafés, bars et brasseries, sous pression depuis 2008.


Sursaut

Pour la première fois depuis trois ans, ce segment de la restauration traditionnelle a enregistré une hausse de fréquentation. Le nombre de visites a en effet augmenté de + 1,2 % par rapport à 2010, après une baisse de 1,9 % un an auparavant. Les cafés,bars, et brasseries ont même fait mieux que la moyenne générale du marché, située à + 0,9 % (soit 5,3 milliards de visites au total dans l’année), après - 0,5 % en 2010.


Selon la responsable France du pôle restauration de NPD Group, Christine Tartanson, ce sursaut tient tout à la fois à « un effet de base mécanique [la fréquentation a baissé deux ans de suite, NDLR], une météo plus clémente, mais aussi la venue d’une nouvelle clientèle, composée de femmes et de familles ». Pour autant, ajoute-t-elle, « on n’a pas encore retrouvé le niveau d’activité d’avant la crise ».

Ce phénomène concerne plus largement l’ensemble de la restauration à table, qui a enregistré une très légère reprise de la fréquentation, en petite hausse de 0,2 %, quand celle-ci avait reculé de - 2,2 % en 2010.


Tendances de fond

Autre bonne nouvelle pour les professionnels, la croissance des volumes s’est combinée à une élévation de la dépense moyenne, laquelle reste somme toute modérée. Le total des dépenses pour l’ensemble de la restauration commerciale a progressé de + 1,3 %, à 36 milliards d’euros, et de + 1,8 % pour le segment cafés, bars et brasseries, à 4 milliards.


Par ailleurs, NPD Group confirme des tendances de fond. Le succès de la restauration rapide, et notamment des fast-foods, est ainsi confirmé avec un gain de fréquentation de + 1,2 % et de + 1,9 % respectivement. Ce secteur capte 67 % de la fréquentation de la restauration commerciale et 45 % du total des dépenses. De même, la croissance des circuits relevant de la grande distribution, observée depuis plusieurs années, est repartie de plus belle l’an dernier avec une hausse du nombre de visites de 2,7 %, après un fléchissement de 1 % en 2010.

Mais cette reprise générale en 2011 reste toutefois à confirmer. A l’instar de bien des professionnels, Christine Tartanson reste d’ailleurs « très prudente » du fait de l’environnement économique.


Christophe PALIERSE, Les Echos, 15/03/2012

Dernières actualités