Les secteurs

Hôtellerie-restauration : Cap 117 redynamise son développement

31.05.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

Le groupe de transport et de logistique investit 20 millions d'euros cette année dans le rachat et la modernisation de six hôtels et s'impose comme partenaire privilégié du groupe Accor.


Le groupe Deret, basé dans l'agglomération d'Orléans et spécialisé dans le transport et la logistique, est en passe de devenir un acteur de poids dans le secteur de l'hôtellerie-restauration. Sa filiale Cap 117, créée en 1997 à l'occasion de la construction d'un premier hôtel près d'Orléans, a doublé son parc depuis la fin 2009, pour atteindre 14 établissements et un millier de chambres, plus deux restaurants Courtepaille. Propriété à 100 % du groupe familial orléanais, la société (240 salariés) a racheté un hôtel l'an dernier et quatre depuis le début de l'année. Deux autres sont en cours d'acquisition, à Calais et à Orléans.


En 2011, l'investissement devrait atteindre 20 millions d'euros, chiffre qui englobe le montant des rachats ainsi que les réhabilitations et remises aux normes. « La crise nous a bien servi », souligne Yves Dessort, directeur du développement de Cap 117. « Nous avons pu racheter des actifs à des prix intéressants par rapport à l'état du marché il y a trois ans, voire aujourd'hui, où les prix commencent à remonter. »


Un partenaire de premier plan

Cap 117 ne néglige pas non plus les constructions neuves, puisque deux projets sont prévus pour 2012, à Romorantin (Loir-et-Cher) et Lormont (Gironde). A chaque fois, les hôtels sont exploités sous des enseignes du groupe Accor - Formule 1, Etap Hotel, Mercure et All Seasons - dont Cap 117 devient désormais un partenaire de premier plan.


Sur le plan géographique, la société privilégie le développement d'un axe Calais Bordeaux, pour éviter de trop disperser ses équipes, avec une prédilection pour des établissements en sortie d'autoroute, ou sur des zones d'activité.


Cette année, Cap 117 prévoit 15 millions de chiffre d'affaires et 20 millions en 2012, contre 9 millions environ l'an dernier, ce qui représente un peu plus de 10 % du total du groupe (155 millions en 2010). En parallèle, Deret a créée cette année la société Cap Gestion, chargée de l'exploitation des hôtels propriété de Cap 117 mais aussi de la gestion directe d'établissements indépendants. Son objectif est d'avoir une vingtaine d'hôtels en portefeuille d'ici deux ans, ce qui devrait générer 1 million d'euros de chiffre d'affaires supplémentaire. Enfin, le groupe n'exclut pas d'ouvrir de nouveaux restaurants dans un proche avenir, si le besoin s'en fait sentir à proximité des hôtels qu'il exploite.


Christine Berkovicius, Les Echos, le 30.05.2011

Dernières actualités