Les secteurs

Hôtellerie : Louvre Hotels pousse les feux en Allemagne

07.07.2014, source : Les Echos.fr

imprimer

Le groupe hôtellier français Louvre Hotels combine acquisitions et développement outre-Rhin.

S’il accélère son développement dans les pays émergents, Louvre Hotels Group n’en oublie pas pour autant son champ d’action européen. Le numéro deux français de l’hôtellerie et numéro deux de l’hôtellerie économique en Europe lance en effet une offensive en Allemagne. Sur ce marché clef, car porteur et loin d’être structuré par les chaînes, Louvre Hotels « avait pris du retard », reconnaît son président, Pierre-Frédéric Roulot. Pour le rattraper, l’offensive du groupe, contrôlé par Starwood Capital, est tous azimuts.

Concrètement, précise son président, Louvre Hotels a mis la main le 1er juillet sur la dizaine d’hôtels du réseau Balladins en Allemagne, soit un total de 1 246 chambres via une structure ad hoc. L’acquisition de ce portefeuille est en effet réalisée via un véhicule d’investissement constitué avec A Capital, Louvre Hotels ayant 25 % du capital.

Ces établissements seront placés sous les enseignes Golden Tulip ou Tulip Inn selon leur positionnement, 4 ou 3 étoiles respectivement. S’agissant de la marque Tulip Inn, ils viendront conforter un programme de développement en cours portant sur 26 unités, la première disponible dès cette année.Louvre Hotel ne compte pas en rester car, indique son président, l’ « objectif est d’acquérir une cinquantaine d’hôtels au total avec des partenaires ».

De 130 à 150 hôtels prévus

En parallèle, Louvre Hotels a engagé outre-Rhin un programme de construction de 30 à 40 établissements pour son enseigne économique Première Classe. Il a été mis sur pied avec des sociétés familiales d’investissement. Un premier tour de table a été constitué avec un objectif de 25 hôtels d’ici à quatre ans. En outre, l’acquisition d’ « un portefeuille d’une quinzaine d’hôtels est en vue », précise Pierre-Frédéric Roulot.

Au bout du compte, Louvre Hotels est en capacité d’atteindre au total les 130 à 150 établissements à moyen terme en Allemagne.

Christophe Palierse, Les Echos, le 03/07/2014.

 

Dernières actualités