Les secteurs

Hôtellerie : B&B amplifie son expansion en misant sur la franchise

04.01.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

Le numéro trois français de l'hôtellerie économique, contrôlé depuis peu par Carlyle, entend porter à environ 300 son nombre d'établissements détenus en propre. Il mise aussi sur la franchise pour compléter son maillage en France et en Europe.


La reprise de B&B Hôtels par Carlyle, finalisée fin septembre, annonce une nouvelle phase d'expansion du numéro trois français de l'hôtellerie économique tant dans l'Hexagone qu'en dehors. Comme l'indique le président du directoire de B&B, Georges Sampeur, dans un entretien accordé en fin de semaine dernière aux « Echos », le plan de développement convenu avec Carlyle est ainsi « d'approcher les 300 établissements en propre d'ici à 5 ans », ce qui signifie l'ouverture de « 70 à 80 hôtels en filiales ». En outre, B&B entend utiliser davantage la franchise comme levier complémentaire.


En France, où la chaîne compte 174 établissements en propre et 9 en franchise, l'objectif est désormais d' « affiner le maillage territorial », sachant que le potentiel du réseau porte sur « une centaine » d'implantations. A ce titre, B&B, qui s'est développé en périphérie des villes et dans les zones d'activités, « va s'intéresser au centre-ville dans la mesure où c'est économiquement possible », précise Georges Sampeur.


Sollicité pour la franchise

De fait, l'opérateur a commencé l'année 2011 avec l'ouverture, hier, d'une unité au coeur de Tourcoing. Mais B&B lorgne aussi des villes de province de taille plus importante, son président du directoire mentionnant notamment Bordeaux. A contrario, le centre de Paris lui apparaît difficilement accessible, pour cause de cherté de l'immobilier. Cela étant, le réseau « n'est pas assez présent sur la périphérie », observe le dirigeant, qui souligne la possibilité de se doter d'hôtels de plus grosse capacité, de 200 à 250 chambres environ. Globalement, B&B doit pouvoir ouvrir en France 10 à 15 établissements par an en propre, et autant via la franchise. « Nous sommes très sollicités. La franchise permet de s'installer là où nous n'irions pas de manière prioritaire », glisse Georges Sampeur, qui a récemment recruté un responsable pour la franchise.


Le succès de l'« éconochic »

A l'international, B&B va d'abord accélérer son développement dans les 3 pays européens où la chaîne est déjà présente : Allemagne (35 unités, dont 31 filiales), Italie (5 filiales) et Pologne (1 en propre). Par ailleurs, l'Espagne reste un pays cible, l'effondrement du marché immobilier rendant le pays plus ouvert. En parallèle, la conclusion d'autres accords de franchise territoriale est envisagée après ceux conclus pour le Portugal et les Pays-Bas. Un autre a été par ailleurs signé au Maroc.


Enfin, ces ambitions de B&B sont affichées à l'heure où l'opérateur confirme sa montée en puissance et le succès de son concept d'hôtelier « éconochic ». La société a terminé l'année avec un chiffre d'affaires dépassant 200 millions d'euros et une croissance de 7 % à 8 % à périmètre comparable. Par ailleurs, elle négocie la cession des murs de 14 à 18 établissements en Allemagne à Foncière des murs.


CHRISTOPHE PALIERSE, Les Echos, 04.01.2011

Les chiffres clés de B&B
183 hôtels en France, dont 9 en franchise,
et 41 hôtels en Europe (Allemagne, Italie, Pologne), dont 4 en franchise.
Plus de 200 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2010 (contre180 millions en 2009), soit une croissance de 7 % à 8 % à périmètre comparable
80 % du capital détenus par Carlyle, 15 % par Montefiore Investment, et 5 % par le management.

 

Dernières actualités