Les secteurs

Heineken veut sauver les cafés, McDo triple les siens

11.10.2010, source : Les Echos.fr

imprimer

Fortuite, la coïncidence mérite d'être soulignée : alors même qu'Heineken France dévoilait, hier matin, une initiative visant à relancer le secteur en « crise » des cafés avec deux fermetures par an, le géant mondial et français de la restauration commerciale, McDonald's, annonçait, de son côté, un projet de triplement de ses McCafé…

S'estimant légitime pour défendre le secteur en tant que premier brasseur et premier distributeur - à travers France Boissons -des hôtels, cafés et restaurants dans l'Hexagone, Heineken a dévoilé, pour sa part, la création d'un Forum citoyen visant à définir des mesures pour relancer la filière. Le dispositif repose sur la mise en place d'un groupe de réflexion composé de 15 à 20 personnes représentatives de la population, un recours à des experts, ainsi que le lancement d'un site Internet dédié afin d' « élargir le débat ».

Selon le secrétaire général d'Heineken France, Patrick Villemin, la « démarche n'est pas exclusive », la Française des Jeux, le PMU et même La Poste devant, à ses yeux, en « faire partie ». Ce dernier promet aussi des « actions concrètes dès le premier trimestre 2011 ».

Tout en rappelant qu'Heineken « est très impliqué » dans le financement de la filière en apportant sa garantie aux professionnels de manière à accéder à des concours bancaires, Patrick Villemin souligne qu' « il y a d'autres formes d'aides ». Sur la base d'une étude réalisée par l'institut Ifop, mais aussi des contacts avec les professionnels, Heineken considère que la création du « lien social » est déterminante afin de faire face à la montée de nouveaux acteurs comme Starbucks mais aussi, doit-on ajouter, McDonald's.


Prototype

Un peu plus de trois ans après avoir décidé de déployer dans l'Hexagone le concept de McCafé, le groupe vient d'ouvrir la centième unité et confirme son objectif des 250 à 300 à terme, ce qui implique, au passage, un certain retard dans la mise en oeuvre du programme. Au-delà, « tout dépend du marché », souligne sa responsable des opérations pour la France et l'Europe du Sud, Isabelle Kuster. Cela étant, l'objectif est toujours de compléter l'offre des restaurants de la chaîne.

S'il est testé, le concept du McCafé solo, qui doit faire l'objet prochainement d'une deuxième ouverture, restera en effet marginal et plutôt destiné à des centres commerciaux. Il en est de même pour le concept de bar à salades sur lequel travaille également McDonald's. Le poids lourd de la restauration rapide, qui doit en effet tester à La Défense un McCafé solo avec son coin salades, assure qu'il s'agit uniquement d' « un prototype », d' « un laboratoire ». « Notre business, c'est surtout le hamburger », affirme Isabelle Kuster. Une bonne nouvelle pour les cafés traditionnels…

Christophe PALIERSE, Les Echos, 08.10.2010

Dernières actualités