Les secteurs

Halte à l’uniformisation des boutiques de mode !

04.10.2009, source : Les Echos.fr

imprimer

Et si la crise rimait avec le renouveau des enseignes de mode multi-marques ? Ces boutiques mixant différentes griffes en fonction de leurs propriétaires comme de leur zone de chalandise ont largement de quoi tirer leur épingle du jeu, comme veut le montrer le New Shop Tour. Cette campagne d'information pour les professionnels lancée le 4 septembre au Salon prêt-à-porter Paris entame cette semaine une tournée hexagonale.Menée par l'Union française des industries de l'habillement et la Fédération nationale de l'habillement en collaboration avec le bureau Martine Leherpeur Conseil, elle durera jusqu'à fin novembre. Et s'inscrit dans un contexte où 57 % des acheteurs de produits mode déclarent faire leurs emplettes souvent ou de temps en temps dans les boutiques indépendantes, selon l'Institut français de la mode. « L/e consommateur cherche de plus en plus une rencontre avec une personne. Il veut qu'on lui raconte l'histoire du produit et il guette le conseil, ce qui correspond tout à fait à l'ADN des boutiques multi-marques », souligne Martine Leherpeur. « Le consommateur en a assez de l'uniformisation », ajoute Caroline Bianzina, directrice marketing du cabinet.Le magasin de demain peut donc suivre différentes pistes : s'inscrire dans son environnement en adaptant au mieux son assortiment à sa localisation ; jouer les ambassadeurs de sa ville ; miser sur les nouvelles technologies en choisissant un mode de présence sur la Toile ; ajouter une dimension culturelle. Dans un univers où tout va très vite, il existe aussi une place pour des lieux où trouver un bonnet en février et pas seulement les nouvelles collections de printemps ! Quant à la politique du juste prix, en écartant les vêtements trop chers, elle a de beaux jours devant elle.

CL. B., Les Echos, le 25/09/09

Dernières actualités