Les secteurs

Guerre des dosettes : Nestlé perd une bataille en Allemagne

21.08.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

La Cour de Düsseldorf a donné tort à Nestlé. Ses concurrents pourront vendre des capsules compatibles avec ses cafetières "Nespresso" en Allemagne.

Nouvelle défaite judiciaire pour Nestlé dans la guerre des dosettes de café, cette fois en Allemagne. Après la victoire remportée le mois dernier en Suisse par son rival Ethical Coffee Company (ECC),le géant suisse de l’alimentaire vient de se voir signifier par la justice allemande une fin de non-recevoir dans sa tentative d’empêcher la vente en Allemagne de capsules compatibles avec ses machines Nespresso.

Dans un communiqué publié lundi sur internet et cité par Bloomberg, le tribunal régional de Düsseldorf a tranché : les capsules ne sont ni l’élément clé, ni une ’particularité’ de l’invention protégée. ’L’acheteur ayant acquis le droit d’utiliser la machine, le brevet n’est pas violé quand il utilise des capsules proposées par d’autres producteurs,’ a estimé la Cour.

La Cour de Düsseldorf n’a pas divulgué l’identité des deux sociétés poursuivies par Nestlé mais les deux ( Betron et Ethical Coffee Company,NDLR ) sont originaires de Suisse, a déclaré le tribunal. Elles commercialisent des capsules sur lesquelles figurent la mention "utilisables pour les machines Nespresso" à des prix un inférieurs de plus d’un tiers aux dosettes originales, a déclaré le tribunal.

Cette décision, dont Nestlé peut faire appel, contredit la décision de l’Office européen des brevets (OEB) qui avait confirmé, en avril dernier, la validité d’un des brevets protégeant les dosettes de café Nespresso dans 28 pays d’Europe. La décision avait été rendue par trois experts de l’OEB chargés d’examiner une requête de l’américain Sara Lee, du français Casino, du suisse Ethical Coffee Company et du belge Beyers Coffee qui contestaient la validité du brevet délivré en 2010.


Compatibles

La décision de la justice allemande est un mauvais coup pour le groupe de Vevey, Nespresso étant l’une de ses marques les plus dynamiques, avec 3,5 milliards de francs suisses de recettes (3,6 milliards de dollars) en 2011, soit 4 % du chiffre d’affaires global. En Europe, Nestlé est confronté à plusieurs concurrents qui commercialisent des dosettes de café compatibles avec ses machines Nespresso. Le géant de l’alimentaire a lancé plusieurs procédures judiciaires, afin de protéger ses capsules.


Fondé par Jean-Paul Gaillard, ex-directeur général de Nespresso, ECC développe et commercialise depuis 2010 en France, puis en 2011, progressivement dans toute l’Europe des capsules de cafés biodégradables brevetées et compatibles avec l’ensemble des machines Nespresso. L’enjeu est de taille : le marché du café "en portion", en plein essor, devrait, selon le cabinet Euromonitor, atteindre 8,1 milliards de dollars (6,6 milliards d’euros) d’ici à 2014.


Jean Michel GRADT, Les Echos, le 16/08/2012

Dernières actualités