Les secteurs

Grand magasin : Le Printemps ouvre au Louvre son premier magasin en 32 ans

16.01.2014, source : Les Echos.fr

imprimer

L’enseigne de grand magasin Le Printemps remplace Virgin au Carrousel du Louvre, à Paris (75). Une petite surface de 2 900 m 2 dédiée aux touristes qui visitent le musée.

C’est un événement mineur à la dimension du commerce parisien, mais il n’en est pas moins de taille pour l’enseigne. Le Printemps a ouvert, le 15 janvier, son premier nouveau magasin depuis... trente-deux ans. Le point de vente situé dans le centre commercial du Carrousel du Louvre, à Paris (75), sous le jardin des Tuileries avec accès au musée, occupe l’espace (2 000 mètres carrés) laissé vacant par le Virgin Megastore. Sous la houlette du designer italien Antonio Citterio et moyennant, selon les dirigeants, un investissement total de 25 millions d’euros (partagé avec les marques présentes et Unibail, le propriétaire du centre), ce petit grand magasin, comparé aux 44 000 mètres carrés du boulevard Haussmann de Paris, a été agrandi de 900 mètres carrés. Une mezzanine a été créé qui accueille les corners de joaillerie et montres. Mais du fait de sa petite taille, cette unité se concentre sur les univers beauté, maroquinerie, joaillerie et horlogerie. La mode et le prêt-à-porter y sont absents.

Au milieu d’oeuvres d’art

L’ensemble s’ouvre largement sur la pyramide inversée qui symbolise le Carrousel du Louvre. Une grande allée centrale bornée d’oeuvres d’art contemporaines conçues sur le thème du sac donne de part et d’autre sur des « shop in the shop » de marques. A droite, en entrant, la beauté, avec, entre autres, Chanel, Dior et Yves Saint Laurent. A gauche, les accessoires avec Bottega Venta, Givenchy, Prada. A l’étage, donc, Chopard, Omega, Hermès, Rolex.

Quelques petits espaces complètent le tout : un coin souvenirs, des bornes de détaxe, un salon VIP. Au final, le magasin ressemble plus à une grande boutique duty free d’aéroport qu’à un grand magasin. L’objectif est de se brancher sur le flux des 10 millions de visiteurs du Louvre, et de conquérir une clientèle qui sera constituée à 60 % de touristes.

Mais, rappelle Paolo de Cesare, président du Printemps, « le Printemps du Louvre est aussi le symbole de notre nouveau développement ». L’enseigne rachetée en juillet 2013 par le fonds qatari Disa, ouvrira par ailleurs en mai à Marseille (13), dans le nouveau centre Les Terrasses du Port, sur 6 000 mètres carrés puis en 2015 à Cagnes-sur-Mer (06). Au total, y compris l’achèvement de la restauration du navire-amiral parisien, le groupe Printemps va investir 270 millions d’euros sur cinq ans. « Nous n’avons que 16 magasins. Nous sommes agiles et pouvons concevoir des points de vente sur-mesure qui collent avec les caractéristiques de la zone dans laquelle ils sont implantés. Avec un positionnement simple et clair sur le luxe et la qualité de l’expérience d’achat », explique Paolo de Cesare, qui estime que « 2014 sera meilleure que 2013 », année de croissance tout juste correcte pour l’enseigne.

Philippe BERTRAND, Les Echos, 15/01/2014

Dernières actualités