Les secteurs

Electroménager : les ventes de Darty chutent de 10 % sur les quatre premiers mois de 2012

21.05.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Le tout nouveau directeur général France de Darty, Bruno Crémel, un ancien de la FNAC, va avoir du pain sur la planche. La maison mère de Darty, le distributeur britannique de produits électriques, Kesa, a fait état hier d’une nouvelle détérioration de ses ventes sur le marché français - le plus important pour le groupe -imputant la baisse des achats des consommateurs au contexte de l’élection présidentielle.

La crise, la concurrence du e-commerce, le renouvellement déjà effectué des téléviseurs lors du passage à la TNT... expliquent probablement aussi cette dégradation autant structurelle que conjoncturelle. Une étude du panéliste de référence, GFK, fin 2011, mettait en évidence les difficultés tant des hypermarchés que des spécialistes comme la FNAC ou Darty, sur les produits d’équipement de la maison, informatiques, techniques, et électroménagers.


Décrochage du marché

De fait, Darty France, a enregistré une baisse de 10 % de ses ventes du 9 janvier au 30 avril (à surface égale), après une diminution de 4,7 % sur les dix semaines précédentes. Le « décrochage » du marché de la télévision marque une accélération par rapport à celle déjà signalée pour les derniers mois de 2011 couvrant la période des fêtes de Noël. Sur les quatre premiers mois de 2012, l’ensemble des activités de Kesa - qui vient de se séparer de sa branche britannique déficitaire Comet mais détient des enseignes dans plusieurs autres pays d’Europe -a baissé de 4,6 %.


Le groupe a néanmoins estimé que « le résultat ajusté avant impôts des activités poursuivies pour l’exercice clos le 30 avril 2012 devrait se situer autour du milieu de la fourchette des attentes actuelles du marché ». A la Bourse de Londres, le cours de Kesa reculait néanmoins de 10 % hier.


Martine ROBERT, Les Echos, le 18/05/2012

Dernières actualités