Les secteurs

Distribution : Unibail-Rodamco ajoute l'Allemagne à son réseau européen de centres commerciaux

20.06.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Le leader européen des centres commerciaux était jusqu’à présent absent d’Allemagne. Il débourse 383 millions pour détenir l’allemand MFI conjointement avec le fonds d’investissement Perella. MFI possède 5 centres commerciaux géants et 4 autres à venir.

On attendait la réaction d’Unibail-Rodamco, le leader européen des centres commerciaux, après l’entrée du n° 1 mondial Simon Properties au capital de son rival Klépierre il y a quelques mois. La réponse a pris la forme d’une implantation en Allemagne, pour 383 millions d’euros. Unibail prend le contrôle du n° 2 allemand, MFI, en achetant au fonds Perella Weinberg 51 % de sa société holding, détenant 90 % de MFI « Nous sommes n° 1 en France, en Espagne, en Suède, en Pologne... mais nous étions absents d’Allemagne, or c’est un des deux pays prioritaires avec la France pour les enseignes souhaitant s’implanter en Europe continentale, explique Guillaume Poitrinal, le président du directoire de la foncière. Désormais, nous allons pouvoir leur offrir des sites » dans un pays qui fait figure de refuge face à la crise de la zone euro.

Mais « le plus important pour nous était le profil de MFI : comme nous, il a peu de centres, mais ils sont parmi les plus gros du pays », poursuit le dirigeant, pour qui on est sorti de la logique de mise dans les années 1990, de conquête territoriale et de course au nombre de centres commerciaux. « Aujourd’hui, une enseigne cherche 30 à 40 implantations en France, et non plus une centaine comme avant, car elle vend aussi via Internet, souligne le patron d’Unibail-Rodamco. Elle a besoin de moins d’implantations mais ces dernières doivent être prestigieuses pour créer un lien émotionnel avec son public. » Or 71 % des actifs de MFI sont dans les villes les plus ciblées par les enseignes.

Les actifs de MFI, que la transaction valorise 1,1 milliard d’euros en ajoutant la dette, consistent en 5 centres déjà ouverts. Hors MFI, Unibail-Rodamco achète aussi à Perella Weinberg 50 % d’un sixième centre commercial valorisé 380 millions d’euros, le Ruhr-Park. Au final, l’opération n’est pas de taille à changer le rang de troisième acteur mondial d’Unibail, mais elle est conséquente : la valeur des actifs immobiliers concernés représente 1,5 milliard auquel s’ajouteront 530 millions à investir dans les projets en cours (MFI a 4 centres en construction ou à l’étude).


Contrôle conjoint

Perella garde 49 % du holding détenant MFI. Le français aura le contrôle conjoint jusqu’en 2014, avec un droit de préemption en cas de vente par son partenaire. Et en Allemagne, où Unibail veut encore se renforcer, il a l’obligation contractuelle de le faire en partenariat avec Perella. Ce qui ne lui pose aucun problème : il est à l’aise avec la formule du partenariat. D’abord parce qu’il l’a pratiqué sur certains de ses centres, par exemple avec les fonds souverains d’Abu Dhabi (pour Parly 2, en périphérie de Paris) et de Singapour (pour La Maquinista, à Barcelone). Ensuite, parce que le dirigeant de Perella Weinberg n’est autre que Léon Bressler. Véritable figure tutélaire du secteur des foncières en France, c’est lui qui a recruté chez Unibail et formé à l’immobilier le jeune Guillaume Poitrinal, issu de la banque, avant de lui laisser les rênes de la société en 2006 et d’en faire le plus jeune patron du CAC 40.


Myriam CHAUVOT, Les Echos, le 15/06/2012

Dernières actualités