Les secteurs

Distribution : une possible acquisition pour Carrefour en Argentine

11.05.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Carrefour pourrait renforcer ses positions en Argentine en rachetant la chaîne de supermarchés Eki. Selon une information de l’agence Reuters datée de lundi, le deuxième distributeur mondial pourrait investir 300 millions de pesos argentins (soit quelque 52 millions d’euros) pour reprendre la chaîne en cessation en paiement depuis fin 2011. « Les négociations sont bien engagées, mais elles n’ont pas encore abouti », a indiqué une source proche du groupe à l’AFP. « L’intérêt de Carrefour pour les locaux commerciaux de Eki est évident. » A Paris, au siège du groupe, pas de commentaire. Certes, le ministère argentin du Travail a annoncé le 4 mai avoir reçu le patron de Carrefour Argentine, Daniel Fernandez pour discuter de la préser-vation des 2.300 emplois des 130 magasins Eki. Le dirigeant se serait engagé à payer rétroactivement les salaires des employés. Mais l’intérêt manifesté par Carrefour n’aurait pas encore entraîné l’ouverture de véritables négociations.


Marché en forte croissance

Développée à Buenos Aires ainsi que dans la province de Santa Fe, la chaîne de supermarchés s’est construite sur la base d’un ancien réseau de 26 magasins Leader Price cédés en 2010 par le groupe Casino au fonds d’investissement américain Nexus Part-ners. Elle a été reprise en 2011 par un groupe d’investisseurs privés argentins, indique « Le Figaro ». Carrefour pourrait, grâce à cette acquisition, étendre son empreinte dans un marché à très forte croissance. Le français compte 200 magasins de différents formats en Argentine et ses ventes y ont grimpé de 20 % l’an dernier, à 3 milliards d’euros. Globalement, seule l’Amérique du Sud porte les ventes du distributeur, qui perd des parts de marché en France.


Philippe BERTRAND, Les Echos, le 09/05/2012

Dernières actualités