Les secteurs

Distribution : un géant américain arrive en France

17.09.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

C’est une petite révolution que va connaître le paysage français de la distribution. L’enseigne Costco, qui exploite des magasins-entrepôts aux Etats-Unis, au Canada..., s’apprête à débarquer en France. Hier, le spécialiste de l’immobilier CB Richard Ellis (CBRE) a annoncé s’être vu confier un mandat par le géant américain basé à Issaqah (Etat de Washington) pour « s’implanter en France dans toutes les grandes agglomérations, telles que Paris, Lyon, Marseille, Lille, Toulouse, Bordeaux, Nice, etc. ». Avec une formule club, ouverte tant aux professionnels qu’aux particuliers, ses « magasins ont une surface de 12.000 m² à 14.500 m², situés sur des terrains d’environ 2,5 à 6 hectares, facilement accessibles en voiture, proches des axes routiers importants, et avec une très forte visibilité depuis ces axes », précise CBRE. « Concernant les sites, Costco préférerait acheter des terrains et bâtir ses propres bâtiments. Mais il peut facilement envisager aussi l’opportunité de louer des terrains à long terme », indique le communiqué.


Pas avant 2012

Compte tenu des délais nécessaires pour trouver de tels emplacements et obtenir les autorisations administratives indispensables à l’ouverture de points de vente de telles surfaces, l’inauguration du premier Costco français n’interviendra pas avant 2012 au mieux. Les ouvertures pourraient ensuite suivre le rythme de 2 à 3 par an.

C’est un géant qui s’apprête à concurrencer tant les hypermarchés que les grandes surfaces spécialisées et les cash & carry. Costco, fondé en 1983 à Seatlle et coté à New York, est, en effet, le quatrième distributeur aux Etats-Unis, avec plus de 540 entrepôts et 58,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Le groupe est déjà présent en Europe, au Royaume-Uni, avec 22 magasins. Il exploite également en Amérique du Nord une myriade de stations-service, pharmacies, fast-foods, etc. Le modèle est original : les clients, particuliers ou professionnels, acquittent un droit d’entrée compris entre 50 et 100 dollars. L’enseigne leur propose des lots de produits variés - de l’alimentaire aux réfrigérateurs -vendus à prix cassés. La marge brute de l’enseigne est réputée limitée à 14 %. Le principal concurrent de Costco aux Etats-Unis est Sam’s Club, la filiale de Wal-Mart.

PHILIPPE BERTRAND, Les Echos le 16/09/2011

Dernières actualités