Les secteurs

Distribution : Tesco n'a pas enrayé le déclin de ses ventes

13.06.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Philip Clarke, le nouveau directeur général de Tesco, s’est retrouvé hier en position de devoir défendre son récent plan de relance à 1 milliard de livres après que le géant britannique des supermarchés a dû annoncer que ses ventes domestiques avaient continué à décliner au premier trimestre de son exercice fiscal. « Cela fait seulement sept semaines que nous avons annoncé [ce plan d’investissement], s’est justifié le successeur de Terry Leahy. Le marché s’est ramolli et nous n’avons encore presque rien dépensé de cette enveloppe de 1 milliard.  »


Amélioration de l’offre

Les ventes au Royaume-Uni, qui représentent environ les deux tiers des revenus du groupe, se sont ainsi tassées de 1,5 % en comparable au cours des treize semaines jusqu’au 26 mai. C’est à peine mieux que le repli de 1,6 % constaté au trimestre précédent, même si une amélioration est perceptible par rapport au déclin de 2,3 % enregistré pendant la saison de Noël. L’annonce de cette dernière contre-performance, accompagnée d’une alerte sur les profits, la première depuis vingt ans, avait provoqué une chute violente du cours de Bourse du groupe en janvier.


Philip Clarke a fait valoir hier que les 200 magasins ayant fait l’objet d’un remodelage continuaient à satisfaire les consommateurs. Le groupe a relativement bien résisté dans l’alimentaire et a réalisé les meilleures ventes de son histoire lors de la semaine du jubilée de la Reine, ce qui devrait stimuler les profits du prochain trimestre. La direction du groupe s’est toutefois refusée à tout pronostic précis.

Comme le français Carrefour, Tesco, le numéro trois mondial britannique, souffre à domicile. Il a donc annoncé en avril ce plan pour améliorer son offre au Royaume-Uni : les magasins seront rénovés, 20.000 personnes vont être recrutées. Le concept d’hypermarchés n’est pas mort, selon Tesco, mais la course aux mètres carrés n’est plus d’actualité et l’accent est mis sur l’offre Web (« Les Echos  » du 19 avril).


Nicolas MADELAINE, Les Echos, le 12/05/2012

Dernières actualités