Les secteurs

Distribution : premiers résultats encourageants pour Carrefour Planet

16.01.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

On le pressentait. Les intempéries de décembre, qui suivaient le blocage des approvisionnements des stations-service pendant les grèves contre la réforme des retraites, n'ont pas permis aux hypermarchés français de Carrefour de remonter la pente. Mais le nouveau concept Planet semble prometteur.


Les chiffres d'affaires publiés jeudi indiquent pour le quatrième trimestre 2010 une baisse de 2,5 % des ventes des hypermarchés en comparable, hors essence (mais la pénurie a empêché des clients de se déplacer). C'est le non-alimentaire qui diminue le plus (- 7,3 % ) alors que l'alimentaire est quasi stable. On note, toutefois, une nouvelle baisse de la fréquentation, de 1,1 %, comme du panier moyen (- 1,5 % ). Les supermarchés se tiennent mieux (+ 0,2 % en comparable hors essence), mais ce chiffre est dû à la hausse du panier moyen (+ 2,7 % ) alors que la fréquentation est, elle, en diminution de 2,4 %...


Mauvaise conjoncture

Globalement, les ventes en Europe de l'Ouest baissent de 2,7 % au quatrième trimestre et de 3,5 % sur l'année 2010, à 24,75 milliards d'euros. La conjoncture reste mauvaise en Espagne et en Italie. Mais, de l'autre côté des Alpes, les chiffres sont impactés par le désengagement de 8 hypermarchés dans le sud du pays. Et en Belgique, la restructuration opérée porte ses fruits avec une croissance sur les trois derniers mois de 2010 de 1,5 % des ventes à surface comparable.


Dans sa présentation aux analystes, Pierre Bouchut, le directeur financier, a par ailleurs introduit une note optimiste pour la zone en révélant les premiers résultats du nouveau concept Carrefour Planet testé dans 6 magasins. Sur 15 semaines, les ventes progresseraient en moyenne de 7,3 %, avec une hausse du trafic en magasin de 6,2 %. Les progressions annoncées sont particulièrement remarquables pour les produits bio (+ 47 % ), les produits frais (+14,1 % ) et les produits pour bébés (+ 9,7 % ). Elles sont sensibles sur la beauté (+ 7,7 % ), les surgelés (+ 4,8 % ) et, dans une moindre mesure, sur la maison (+ 2,4 % ), avec toutefois une pointe à + 21,5 % pour ce rayon dans l'un des magasins tests.


Sur le plan mondial, le Brésil et la Chine finissent l'année à, respectivement + 5,5 % et 5 % en comparable, et, en raison de l'expansion continue dans ces pays, à + 33,7 % et + 20,7 % à taux de changes courant. Une nouvelle fois, au Brésil, les hypermarchés ont été sensiblement moins performants que le concept Atacadão. Le groupe aura donc réalisé 101,018 milliards d'euros de chiffre d'affaires total (TTC) en 2010, soit une progression de 0,9 % en comparable.


Philippe BERTRAND, Les Echos, 14.01.2011
 

Dernières actualités