Les secteurs

Distribution : les supermarchés moins chers que les hypers

13.01.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

Selon l'étude annuelle de l'association Familles rurales, les prix, tant des marques nationales que des marques de distributeurs, sont sensiblement moins élevés dans le format médian de la distribution française.


La grande distribution tient bien ses prix. Et particulièrement les magasins de taille moyenne que sont les supermarchés. C'est ce que révèle l'enquête annuelle de Familles rurales, publiée hier par « La Croix ». Depuis 2006, l'association de défense des consommateurs relève les prix d'un panier de 35 produits de consommation courante dans 35 magasins à travers la France. Le résultat est clair : le panier moyen s'élevait pour 2010 à 133,19 euros, contre 133,89 euros en 2009, soit une baisse de 0,5 %. Sur cinq ans, le prix des mêmes 35 produits a augmenté de 2,7 %.


Un constat surprenant

Le détail de l'enquête montre clairement que la baisse de l'année passée tient au développement des marques de distributeur (MDD). En effet, les produits à marque nationale augmentent de 1,8 % quand ceux des MDD baissent de 3 % environ. Mais le constat le plus surprenant de l'observatoire de Familles rurales est ailleurs. Les relevés font en effet apparaître que, tant pour les marques nationales que pour les marques de distributeur, les tarifs sont plus bas dans les supermarchés que dans les hypermarchés. Le panier de référence s'élève à 172,15 euros dans les hypers pour les premières, contre 170,11 euros dans les supers. Pour les MDD on va de 126,32 euros à 124,81 euros.


A l'heure où les enseignes de grands hypermarchés, comme Carrefour et Géant Casino, affichent des baisses de part de marché et une diminution de leur fréquentation, on trouve là une explication au comportement des consommateurs. Les hypermarchés ne sont, en réalité, les moins chers que dans le registre des premiers prix - type Carrefour Discount -avec un panier à 94,34 euros, contre 94,99 pour les supermarchés. Mais la différence est infime. Pour information, le panier s'établit à 101,92 euros dans le réseau hard discount.


L'enquête révèle aussi que les magasins de proximité, les petits supermarchés comme les Daily Monop ou les Carrefour City, pratiquent, eux, des prix bien plus élevés que la moyenne, avec un panier de 199,93 euros en 2010 pour les marques nationales et de 156,26 euros pour les marques de distributeurs. On comprend que les groupes Casino, Carrefour ainsi que désormais les indépendants comme Leclerc et Intermarché se livrent actuellement une bataille féroce pour s'implanter au coeur des zones urbaines : le niveau de prix pratiqué et, de fait, accepté par les consommateurs, couvre largement le surcoût d'exploitation du centre-ville...


Philippe BERTRAND, Les Echos, 12.01.2011
 

Dernières actualités