Les secteurs

Distribution : le groupe Mabrouck relance l'enseigne Géant en Tunisie

19.01.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Pillé puis entièrement détruit le 14 janvier 2011, le plus grand hypermarché de Tunisie a rouvert ses portes jeudi dernier dans le calme. Le premier distributeur tunisien projette d’en ouvrir un deuxième, plus petit.

Comme un symbole. Quasiment un an jour pour jour après avoir été pillé puis entièrement détruit par un incendie le 14 janvier 2011, dans les heures qui suivirent la fuite du pays du président déchu Ben Ali, l’hypermarché Géant a rouvert ses portes jeudi dernier à Tunis City. Le deuxième plus grand centre commercial d’Afrique du Nord, après le Morocco Mall de Casablanca, avait déjà pu rouvrir sa galerie marchande d’une centaine de boutiques et restaurants mi-juillet. « Nous espérions pouvoir ouvrir mi-décembre, mais nous n’étions pas prêt », explique Mohsen Zerelli, le président de Meddis Distribution, la société d’exploitation de l’hypermarché, filiale du groupe Mabrouck.


Refus d’être un symbole

Pas plus qu’ils n’ont voulu voir dans le pillage de leur magasin l’an dernier l’attaque d’un symbole de l’ancien régime - Marouane Mabrouck, le plus jeune des trois frères à la tête du groupe familiale, a épousé la fille d’un premier lit du président Ben Ali et n’est donc pas allié au clan Trabelsi, accusé d’avoir mis le pays en coupe réglée ¬, les dirigeants du premier distributeur tunisien ne veulent faire de la réouverture de leur hypermarché de 12.000 mètres carrés, situé à une dizaine de kilomètres de la capitale sur la route de Bizerte, un quelconque symbole d’un retour à la normal. Tout juste entendent-ils démontrer, sous la protection malgré tout de quelques véhicules de l’armée, que le Géant de Tunis City peut répondre à nouveau à l’attente des consommateurs tunisiens. Car ce sont pas moins de dix millions de visites qu’a reçu en 2010 le centre commercial, inauguré en septembre 2005, tandis que l’hypermarché, exploité dans le cadre d’un accord de franchise signé en 2000 avec le groupe Casino, dégageait un chiffre d’affaires proche de 100 millions d’euros. Exis Group, la holding détenant les activités Distribution a d’ailleurs connu une année 2011 compliquée avec la fermeture du Géant et une baisse, finalement limitée à - 6% (contre - 25% au premier trimestre), de l’activité des 80 magasins Monoprix détenus par SMNVT, cotée à la Bourse de Tunis. Le conglomérat familial a malgré tout fini l’exercice avec un chiffre d’affaires consolidé étal par rapport à 2010, à environ 1 milliard de dinars (500 millions d’euros), grâce à son pôle agroalimentaire. Alors que le Géant de Tunis City part à la reconquête de sa clientèle avec les derniers concepts de l’enseigne développés en France, Mohamed Ali Mabrouk évoque déjà l’ouverture d’un deuxième hypermarché au sud de Tunis. la grande distribution organisée ne détient encore que moins de 20 % de parts de marché dans le pays pour les produits de consommation courante.


Antoine BOUDET, Les Echos, 16/01/2012

Dernières actualités