Les secteurs

Distribution : la Toile, nouveau territoire de la marque Galeries Lafayette

15.05.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Le site marchand des Galeries Lafayette s’apprête à basculer sur une nouvelle plate-forme technologique, avec l’objectif de devenir d’ici à 2015 le deuxième magasin de l’enseigne derrière le navire amiral du boulevard Haussmann.

Perçu souvent comme une menace, Internet constitue plutôt « une opportunité majeure » pour Paul Delaoutre, le directeur général de la branche grands magasins du groupe Galeries Lafayette. Il en veut pour preuve la part prise par les ventes sur la Toile dans le chiffre d’affaires des meilleures enseignes de grands magasins, le britannique John Lewis et l’américain Nordstrom, part qui s’élève jusqu’à 20 %.

Le site galerieslafayette.com en est loin, à 1 % du total, ce qui en fait à ce stade le 35 e magasin de la chaîne. « Les marques font la queue pour y entrer, les clients aussi mais nous avions jusqu’ici le pied sur le frein car nous n’étions pas prêts », justifie le dirigeant. C’est désormais chose faite. Après avoir un temps songé à faire alliance avec un « pure player », le groupe a finalement recruté il y a un an Franck Sayan pour prendre la direction e-commerce des Galeries Lafayette. Le cofondateur de Sarenza, l’une des plus belles « success stories » de l’Internet marchand en France, et son équipe composée d’une cinquantaine de personnes ont travaillé d’arrache-pied avec Hybris, spécialiste du commerce multicanal, sur une nouvelle plate-forme technologique.


Nouvelle ère

Celle-ci va permettre au site de basculer d’ici à l’été dans une nouvelle ère. Pas moins de 350 marques seront référencées, soit un tiers de plus qu’auparavant. Deux premiers magasins seront connectés en septembre dans le système « click and collect » (commande sur le site, retrait des achats dans le magasin). Une base de données clients unique permettra de les identifier et donc d’attribuer, en fonction de leur adresse, le chiffre d’affaires réalisé sur Internet au magasin dont ils dépendent géographiquement. Enfin, le lancement d’une nouvelle carte de fidélité est prévu au printemps 2013.

Le site ambitionne de réaliser plus de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015, ce qui en ferait le deuxième magasin de l’enseigne. Cette année, il devrait dépasser les 20 millions d’euros.


Antoine BOUDET, Les Echos, le 14/05/2012

Dernières actualités