Les secteurs

Distribution : la FNAC pose les bases de son nouveau concept commercial

02.07.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Nouveaux espaces, nouveaux produits, nouveaux services... Le magasin inauguré à Paris Bercy (75) rassemble tous les éléments de la nouvelle politique de l’enseigne, confrontée à des marchés difficiles alors même que PPR voudrait s’en séparer.

Au moment où elle lance sa première campagne de publicité depuis cinq ans, la FNAC ouvre son 92 e magasin français à Bercy Village dans l’Est parisien (75), marquant la poursuite du développement de l’enseigne, malgré les vents contraires du marché. En 2011, la filiale de PPR avait ouvert 11 points de vente dans l’Hexagone, dont 6 petites surfaces de 250 mètres carrés en lieu et place des ex-Virgin.

Cette politique volontariste - alors même que la FNAC a vu ses ventes baisser de 3,2 % en 2011 (à 4,2 milliards d’euros), son résultat d’exploitation divisé par deux (à 106 millions) et a dû sortir de ses comptes ses 8 unités italiennes - confirme la mission du PDG, Alexandre Bompard : redresser l’entreprise afin de permettre à PPR de la vendre, dans le cadre de son recentrage sur le luxe et le « lifestyle ».

Pour autant, dans un contexte de consommation quasi sinistré - baisse de 10 % du marché des produits culturels depuis le début de l’année, pour la première fois baisse du livre (-5 % ), chute de 15 % des produits techniques - la multiplication des points de vente ne suffira pas à inverser la tendance.

Le magasin de Bercy sera en réalité la première FNAC présentant l’ensemble de la nouvelle offre ainsi que de la nouvelle politique commerciale. Principales innovations : l’espace enfants testé dans plusieurs magasins et dédié aux 0 à 13 ans, le rayon Maison & Design (articles de décoration et d’électroménager tendance), un espace services situé au coeur du magasin, genre de « genius bar » à la Apple...


L’ère de l’«omnicanal »

Mais Bercy marquera surtout l’entrée de la FNAC dans l’ère de l’ « omnicanal », avec l’offre du site fnac.com accessible à partir de bornes numériques. Il sera également possible de retirer dans les points de vente toutes les commandes effectuées chez soi. C’est dans cette perspective que s’inscrit le lancement de l’enseigne dans la proximité. Si Alexandre Bompard ne donne pas d’objectifs chiffrés pour ce nouveau réseau - auquel s’ajoute celui de Relais Colis - l’utilisation de la franchise laisse supposer un déploiement rapide et à moindre coût.

Philippe BERTRAND, Les Echos, le 28/06/2012

Dernières actualités