Les secteurs

Distribution : la crise et la concurrence accrue entre les enseignes modèrent l'évolution des prix alimentaires

17.07.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Selon l’Insee, l’inflation sur un an n’était que de 1,9 % en juin pour les produits de grande consommation vendus en grandes surfaces.

En cette période de crise, les grandes enseignes de distribution poursuivent leur rôle modérateur sur les prix. Selon l’Insee, les prix des produits dans la grande distribution n’ont progressé en juin que de 1,9 % sur un an et sont restés stables par rapport à mai. En mai, les prix dans la grande distribution avaient crû de 0,2 % sur un mois.

Dans le détail des formats, les hypermarchés ont augmenté de 0,2 % sur un mois les prix de leurs produits de grande consommation, après une hausse de 0,1 % en mai. Dans les supermarchés, ils se sont affichés en baisse de 0,1 % le mois dernier (contre + 0,2 % en mai). Dans les autres points de vente (marchés, petits magasins, discount...), ils ont crû de 0,2 % (comme en mai). Hors produits frais, les prix ont même reculé de 0,1 % en juin, après une progression de 0,2 % en mai. Les produits d’entretien, d’hygiène et de beauté ont vu, eux, leur prix repartir à la hausse, de 0,3 %, après une baisse de même ampleur le mois précédent.


Carrefour « à l’offensive »

Lors de la présentation des ventes mi-2012 du réseau qu’il dirige, hier à Paris, Michel-Edouard Leclerc a précisé qu’à la mi-mai, l’inflation sur un an avait été dans ses magasins de 1,3 % sur les marques nationales alimentaires, contre 1,56 % pour l’ensemble de ses concurrents. Traditionnellement, Leclerc affiche des tarifs inférieurs d’environ 5 % à ceux des autres enseignes. « Il est vrai que Carrefour est reparti à l’offensive en affirmant sa volonté d’être le moins cher sur 500 produits de grandes marques. Nous avons réagi ainsi que toute la distribution. Cela a tiré l’ensemble des prix vers le bas », explique-t-il. De fait, en janvier 2012, l’inflation en cumul annuel était de 1,7 % chez Leclerc et de 2,7 % chez Carrefour, Auchan ou Intermarché.


Philippe BERTRAND, Les Echos, le 13/07/2012

Dernières actualités