Les secteurs

Distribution : l'Allemand Aldi investira 3 milliards de dollars sur cinq ans aux Etats-Unis

28.12.2013, source : Les Echos.fr

imprimer

Le groupe allemand de distribution Aldi veut ouvrir 650 magasins d'ici à 2018. Le britannique Tesco a, lui, jeté l'éponge.

Pas moins de 3 milliards de dollars : c'est le joli montant que le distributeur à bas coûts allemand Aldi veut consacrer à un vaste plan d'expansion outre-Atlantique.

Le groupe, qui dispose déjà de 1 300 magasins, répartis dans 32 Etats américains, veut en implanter 650 de plus d'ici à 2018. Ce qui signifie l'ouverture de 130 supermarchés par an. A cela s'ajoute la construction d'un nouveau quartier général régional et d'un centre de distribution en Californie, à Moreno Valley. Le groupe allemand, qui emploie aujourd'hui 18 000 personnes aux Etats-Unis, pense en embaucher 10 000 de plus pour réaliser son plan stratégique.

De 25 à 45 millions de clients par mois

Récemment, Aldi avait ouvert à Houston et s'était renforcé en Floride et à New York. Le groupe mise sur la part croissante des Américains, qui disposent d'un budget très serré pour manger. La croissance semble être repartie à vive allure, du moins au troisième trimestre, mais les fruits de cette croissance sont très inégalement répartis. Avec ses nouveaux magasins, Aldi compte attirer quelque 45 millions de clients par mois, contre 25 millions par mois en moyenne à l'heure actuelle.

Les plans d'Aldi peuvent surprendre, alors que le distributeur britannique Tesco, lui, vient de jeter l'éponge aux Etats-Unis. Tesco avait lancé en 2007 une chaîne de magasins baptisée « Fresh & Easy », en misant tout particulièrement sur le sud-ouest du pays. La chaîne n'a jamais atteint l'équilibre financier, en raison d'une erreur d'appréciation marketing : elle proposait des variétés de plats tout préparés qui plaisent beaucoup aux Britanniques, mais visiblement bien moins aux Américains. Tesco a décidé d'arrêter les frais en septembre.

La marque Aldi est contrôlée par l'homme d'affaires Karl Albrecht, l'homme le plus riche d'Allemagne. Le groupe de distribution de son frère, Theo, contrôle aux Etats-Unis la chaîne Trader Joe's, un réseau de magasins fondé en 1958 et acheté par Theo Albrecht en 1979. Trader Joe's compte aujourd'hui plus de 408 magasins, dont la moitié environ en Californie.

Martine ROBERT et Karl DE MEYER, Les Echos, 23/12/2013

Dernières actualités