Les secteurs

Distribution : Gifi veut ouvrir une vingtaine de magasins par an

17.12.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

Le groupe spécialisé dans la distribution de produits de bazar affiche un chiffre d’affaires en progression de 5 % et vise un réseau de 500 magasins en France.

L’année se termine bien pour Gifi, l’enseigne d’équipements de la maison à petits prix, dont le chiffre d’affaires a progressé de 5 %, à 668 millions d’euros. Légère hausse du panier moyen (+ 1 % à un peu plus de 21 euros) et augmentation du nombre de passages en caisse (38 millions, contre 36,4 millions l’année dernière) ont marqué la vie du groupe, dont le siège se trouve à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne). En revanche, l’activité à l’export est en léger recul suite à la fermeture de magasins non rentables, dont l’unique point de vente qu’il possédait en Italie. En Belgique, sur les 22 magasins, il n’en reste plus que quinze. « Nous avons décidé de les fermer compte tenu de résultats négatifs, mais surtout du fait de l’absence de perspectives », précise Jean-Dominique Depelley, secrétaire général du groupe.

Au 30 septembre 2011, le chiffre d’affaires Europe s’établissait ainsi à 20,5 millions d’euros, soit une baisse de 10 %. Le plan de développement de l’enseigne prévoit à moyen terme d’atteindre 500 points de vente en France. « Nous visons un rythme annuel d’ouverture de 20 à 25 magasins dans des zones de chalandise de plus de 20.000 habitants », ajoute le secrétaire général du groupe. En 2011, Gifi a ouvert en France 22 magasins. Au Maroc, le groupe a inauguré en avril dernier son premier magasin à Marrakech dans le cadre d’un contrat de concession d’enseignes signé avec Best Financière. Devraient suivre avant le printemps 2012 deux autres créations à Casablanca et à Rabat. Au 30 septembre dernier, l’enseigne comptait au total 360 magasins, dont 15 en Belgique, 4 en Espagne, 9 dans l’outre-mer français et 2 en Côte d’Ivoire. Trente d’entre eux sont en concession. Son réseau regroupe plus de 4.000 collaborateurs.


Reprise en main familiale

L’année 2011 se termine aussi pour le groupe par sa prise en main complète par la famille Ginestet. Suite à l’offre publique d’achat simplifiée (Opas), déposée par la famille au printemps dernier, pour acquérir les 3,5 % de titres flottants auprès des actionnaires, Gifi est définitivement sorti du marché boursier. Le retrait obligatoire a eu lieu le 12 août 2011, suite à l’indemnisation des actionnaires restants qui détenaient un peu moins de 1,5 % des titres. Le prix de retrait a été estimé à une valeur de 75 euros par action. Le fondateur de l’enseigne Philippe Ginestet et son fils Alexandre se partagent désormais la totalité du capital de la société holding GPG, soit 6,4 millions d’actions d’une valeur nominale de 6,20 euros.


Christiane WANAVERBECQ, Les Echos, 13/12/2011

Dernières actualités