Les secteurs

Distribution : dans une conjoncture difficile, Auchan a fait mieux que son rival Carrefour

05.09.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Le groupe contrôlé par la famille Mulliez a fait mieux que Carrefour au premier semestre 2012. En France, les hypermarchés Auchan gagnent des clients.

Ce n’est pas le moindre des paradoxes. Le groupe Auchan, non coté et contrôlé par la réputée secrète famille Mulliez, publie des chiffres plus détaillés que Carrefour, groupe coté. Les deux distributeurs ont présenté, hier, leurs comptes semestriels et, là où le numéro deux mondial de la distribution a décidé de réduire l’information qu’il donne au marché, Auchan a continué à préciser les données à magasins comparables et hors essence, qui permettent de mesurer la performance commerciale.

Autre paradoxe : davantage présent encore que Carrefour dans les très grands hypermarchés, une formule de vente mise à mal par les changements d’habitude de consommation, Auchan a néanmoins réalisé une performance sensiblement meilleure que son concurrent sur les six premiers mois de l’année. Le chiffre d’affaires du groupe, basé à Croix (Nord), a ainsi augmenté de 5,5 % par rapport à la même période en 2011, à 22,4 milliards d’euros, quand celui de Carrefour n’a augmenté que de 0,9 %, à 38,8 milliards d’euros. A magasins comparables, la performance d’Auchan reste honorable (+ 2,1 % ) quand on ne connaît pas celle de Carrefour.

250.000 nouveaux clients

En France, où Auchan réalise 43 % de son activité (contre 44 % pour Carrefour), le groupe présidé par Vianney Mulliez affiche une hausse de 3 % de ses ventes contre une baisse de 0,5 % chez son concurrent. Quant aux hypermarchés à l’enseigne au petit oiseau vert, ils ont réalisé un chiffre d’affaires de 7,3 milliards d’euros, en croissance de 2,1 %, et de 1 % à magasins comparables et hors essence. « Nous avons conquis 250.000 clients nouveaux depuis le début de l’année », s’est félicité Vincent Mignot, directeur général Auchan France. Quant à l’international, à l’absence de croissance dans la zone euro hors France (Espagne, Italie, Portugal) répond une forte croissance de 14,1 % en Europe de l’Est et en Asie, « tirée par la Russie et la Chine », a souligné Xavier de Mézerac, directeur financier du groupe Auchan. Dans ce dernier pays, les ventes de Carrefour sont restées « stables », indique le communiqué du groupe présidé par Georges Plassat.


Inquiétudes

Sur le plan financier, le résultat d’exploitation courant d’Auchan a progressé de 4,7 %, stable en pourcentage du chiffre d’affaires (2,1 % ), tandis que celui de Carrefour a baissé de 8,2 % (- 0,3 point en pourcentage des ventes. Enfin, le résultat net part du groupe du premier s’est établi à 237 millions (en hausse de 12 % hors éléments non récurrents), celui du second reste dans le rouge, à - 31 millions. Autre élément significatif : le groupe contrôlé par la famille Mulliez a fait davantage d’investissements opérationnels au premier semestre (618 millions d’euros) que Carrefour (603 millions).

Si Georges Plassat s’est abstenu de tout commentaire sur le second semestre, Xavier de Mézerac n’a pas caché lui son inquiétude en France, du fait des grandes incertitudes sur les hausses de charges annoncées, dans les pays de la zone euro, dont certains pourraient même afficher des ventes en retrait, jusqu’aux pays émergents où, a-t-il expliqué, « nous restons prudents ».


Antoine BOUDET, Les Echos, 31/08/2012

Dernières actualités