Les secteurs

Distribution : Casino surprend par une bonne résistance en France

14.10.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

Alors que certains observateurs s’attendent aux premiers signes d’un ralentissement de la consommation en France et tandis que la plupart des analystes attendent avec circonspection la publication de Carrefour ce matin avant Bourse, le chiffre d’affaires au 3e trimestre du groupe Casino, dévoilé à la clôture du marché parisien hier, maintient la cadence imprimée au premier semestre. Le distributeur stéphanois a réalisé dans ses activités poursuivies un chiffre d’affaires de 8,7 milliards d’euros sur la période du début juillet à fin septembre, soit une hausse de 21,2 % par rapport à celui enregistré un an plus tôt.


Les petites surfaces sont stables

En croissance organique, c’est-à-dire sans l’expansion ni les effets de changement de périmètre, et hors essence, l’évolution du chiffre d’affaires est de + 5,7 %, en ligne avec celle du premier semestre, à 6,3 % . Si les activités françaises marquent néanmoins un léger ralentissement selon ce critère, en hausse de +1,2 %, contre + 2,2 % au premier semestre, celles à l’international au contraire laissent apparaître une légère accélération, en hausse de + 13 %, contre + 12,9 %.

Globalement, les opérations du groupe Casino en Amérique latine, renforcées par la montée au capital de sa filiale Grupo de Azucar (GPA), et en Asie du Sud-Est, par la reprise des actifs de Carrefour en Thaïlande, ont très fortement progressé de + 50,1 %, à 3,97 milliards d’euros, soit 46 % du chiffre d’affaires total du distributeur français, contre 37 % sur cette même période un an plus tôt, et 38 % sur l’ensemble de l’année 2010.

En France, globalement, les activités du groupe ont encore progressé de + 4,3 % au 3 e trimestre, à 4,7 milliards. En comparable et hors essence, Monoprix réalise + 2 %, Casino + 1 %, Franprix + 0,9 % et Leader Price 0,7 %. Les petites surfaces sont stables comme les hypermarchés Géant dans l’alimentaire. Ajoutées à celles du site Cdiscount, les ventes non alimentaires ont progressé de + 1,5 %.


Antoine BOUDET, Les Echos, 13/10/2011

Dernières actualités