Les secteurs

Distribution : Casino porté en France par le redressement de Leader Price

15.04.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

Son activité essentiellement tirée par sa bonne exposition dans des pays émergents en forte croissance, le distributeur a gagné de la part de marché en France au premier trimestre, à la faveur notamment du retour en grâce de son enseigne Leader Price.


Le retournement est sinon spectaculaire du moins significatif : comparée au premier trimestre 2010, où elle accusait une baisse de - 0,9 %, l'activité à périmètre constant et hors essence du groupe Casino en France a progressé de 1,2 %  au cours des trois premiers mois de l'année 2011, comparée à la même période un an plus tôt. Et tandis que la croissance à l'international (hors essence) se poursuit sur un même rythme (+ 10,5 %, contre + 10,2 % ), le chiffre d'affaires des activités poursuivies affiche une hausse de + 4,7 %, au lieu de + 2,6 % début 2010.


C'est dire l'impact du marché domestique, qui pèse encore 56 % du total du chiffre d'affaires du distributeur français publié hier après Bourse, à 4,4 milliards d'euros (+ 3,1 % à taux de change et périmètre constants), l'international pesant pour 3,4 milliards (+10,5 % ).


Nouveau concept développé

De fait, Casino semble avoir enfin trouvé la solution pour son enseigne Leader Price qui poursuit son redressement et, plus largement, dans l'équilibre de ses diverses activités dans l'Hexagone, où la consommation reste atone. Sa chaîne de supermarchés maxidiscompte affiche ainsi une croissance de 4,4 % de son chiffre d'affaires à magasins comparables (hors essence et effet calendaire), quand elle essuyait un an plus tôt une forte baisse de - 10,8 %.


« L'enseigne continue à tirer profit des initiatives commerciales mises en oeuvre en 2010 : repositionnement prix, introduction de marques nationales et intensification de la communication », explique le distributeur dans son communiqué, ajoutant que « le déploiement du nouveau concept se poursuit en ligne avec les objectifs ». En France, Casino souligne par ailleurs que « le chiffre d'affaires de Cdiscount est désormais supérieur au chiffre d'affaires en non alimentaire de Géant Casino ».


Hors de ses frontières domestiques, le groupe stéphanois continue de profiter à la fois de la formidable dynamique des pays émergents dans lesquels il est implanté, et de l'accroissement du périmètre de ses activités. Autant d'éléments qui ont permis, mardi, à Casino de confirmer ses objectifs pour 2011, dont « un renforcement de sa part de marché en France ».


Antoine BOUDET, Les Echos, le 13.04.2011

Dernières actualités