Les secteurs

Distribution : Carrefour va annoncer de 500 à 600 suppressions de postes au niveau des sièges français

28.08.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Trois mille postes sont menacés chez Carrefour, avait alerté dès fin avril Force Ouvrière (FO), le principal syndicat du groupe. La restructuration se précise et les syndicats tirent la sonnette d’alarme depuis vendredi soir. Ils évoquent 500 à 600 suppressions de postes en CDI sur les 7.000 des neuf sièges français. Une fourchette confirmée aux « Echos » par des proches du groupe. L’annonce aux partenaires sociaux sera faite mercredi, veille des résultats semestriels, lors d’une dizaine de réunions des instances représentatives (comité central d’entreprise, comité de groupe et comités d’entreprise). Il s’agira d’un plan de départs volontaires.

Les syndicats attendaient des annonces concrètes de la direction depuis les déclarations en juin du nouveau PDG Georges Plassat sur la nécessité de réduire les frais généraux et les coûts de siège du deuxième distributeur mondial. Mais l’ampleur des mesures restait à confirmer. Elle fait d’ailleurs déjà débat. « On évoque là des suppressions de postes en CDI, mais il faut y rajouter le non-renouvellement des CDD et des intérimaires. Après recensement nous les estimons à 400 dont 300 restent à venir, ce qui porte la réduction totale dans l’immédiat à un millier d’emplois », souligne Dejan Terglav, représentant de FO.

Surtout, la suite fait désormais l’objet de toutes les spéculations, d’autant que certains, comme la CFDT, aimeraient que les partis politiques s’impliquent dans le dossier. Concernant la réduction des effectifs au niveau des sièges, « Le Figaro » évoque ainsi, dans son édition de samedi, un, voire deux autres plans de 500 départs volontaires chacun, au premier semestre 2013. Soit 1.500 CDI de moins au total. « Je ne crois pas au scénario de plusieurs vagues de départs pour les sièges, estime pour sa part Dejan Terglav. En revanche, de nombreux bruits circulent sur les magasins. La partie non-alimentaire ne fonctionne pas, donc on ne peut pas garder le même nombre de vendeurs. »


Casino aussi

Carrefour n’a jamais évoqué de réductions d’effectifs dans les magasins et, côté syndical, on ne s’attend pas à des annonces en septembre. Mais malgré le silence de Georges Plassat, FO est convaincue de la menace vu la concurrence des rayons non alimentaires par le commerce en ligne. Carrefour n’est pas un cas isolé : Casino a annoncé le 26 juillet une réduction sur trois ans de la surface de ses hypers français déjà initiée au premier semestre 2012. Chez Carrefour, «  il pourrait y avoir une vingtaine de postes en moins par magasin, sur 200 à 250 magasins », estime Dejan Terglav. Les rayons électroménager et téléphonie seraient, en ce cas, en ligne de mire.

Moins d’effectifs impliquant une réorganisation et une nouvelle stratégie, Georges Plassat est attendu jeudi sur ce sujet. Il sera scruté de près par les syndicats et le gouvernement car, indique Dejan Terglav, « nous rencontrerons les ministres du Redressement productif Arnaud Montebourg et de l’Economie Michel Sapin mi-septembre ». FO vient d’obtenir confirmation sur le principe, la date reste à fixer.


Myriam CHAUVOT, Les Echos, le 27/08/2012

Dernières actualités