Les secteurs

Discount : face à La Foir'Fouille, Centrakor accélère sa course

11.12.2013, source : Les Echos.fr

imprimer

Centrakor est le deuxième réseau français de distribution discount d'objets de décoration, devant La Foir'Fouille. Il a ouvert 26 magasins cette année.

L'enseigne de magasins de produits d'équipement de la maison Centrakor se développe rapidement. Ce réseau de commerçants indépendants, basé à Toulouse, a ouvert 26 magasins en France en 2013 et prévoit 15 ouvertures l'an prochain. Depuis son rachat en 2004 par le groupe de négoce en gros Cargo (90 % des parts) et Olivier Rondolotto (10 % ), PDG de l'enseigne, le réseau est passé de 40 à 220 magasins dont 38 détenus en propre ; 150 points de vente sont à l'enseigne Centrakor, mais les autres gardent encore la raison sociale de leur propriétaire. Pour aller plus vite, le groupe a acquis en 2007 les 40 magasins de la chaîne Malin Plaisir. Cette opération lui a permis d'avoir des points de vente en propre et de lancer l'enseigne Centrakor il y a six ans. Il a ensuite acheté 6 magasins Michigan en 2012 et 8 autres en août 2013, en Normandie et en Savoie (73) notamment. Il couvre toute la France à l'exception de la région parisienne, la Côte d'Azur et l'Alsace.

Issu du bazar discount, Centrakor vend des produits d'équipement de la maison à bas prix en périphérie. Les trois familles de produits les plus vendues sont les articles de cuisine qui sont boostés par les émissions de télévision, le textile d'ameublement et les accessoires de salle de bains. Le PDG veut atteindre 300 magasins en 2017. « Notre marché progresse car, en période de crise, les consommateurs vont dans des magasins moins chers », explique le PDG. Centrakor est une centrale de référencement qui négocie les prix des produits avec les importateurs, auprès desquels les magasins s'approvisionnent : 90 % de la marchandise provient d'Asie et une petite partie de France comme les grands articles dont le transport est onéreux.

Les adhérents ne sont pas franchisés mais paient une redevance fixe de 1 100 euros par mois, quel que soit leur chiffre d'affaires. A force d'acquisitions, le réseau s'est hissé à la deuxième place du secteur en France, juste devant La Foir'Fouille mais loin derrière Gifi, qui a deux fois plus de magasins. Le chiffre d'affaires du groupement va passer de 315 millions d'euros en 2012 (en hausse de 5 % ) à 350 millions prévus en 2013. Il emploie 1 700 personnes, dont 400 salariés de l'enseigne.

Laurent MARCAILLOU, Les Echos, 05/12/2013

Dernières actualités