Les secteurs

Deep Nature s'intéresse aux établissements thermaux suisses

10.09.2010, source : Les Echos.fr

imprimer

Fort d'une vingtaine d'établissements, le spécialiste de la conception et de la gestion de SPA et centres de thalasso espère doubler de volume en 2011 en prenant la gestion de thermes, notamment dans le Valais.


Cap sur la Suisse. Six ans après sa création, Deep Nature, géant européen de la conception et la gestion de SPA et centres de thalasso, renforce ses positions à l'étranger. La société, basée à Chamonix, finalise en ce moment la reprise en gestion de plusieurs établissements thermaux suisses. Un projet est particulièrement avancé, dans la région du Valais, près des stations de ski des Portes du Soleil. Deep Nature devrait également ouvrir des équipements fin 2010 en Egypte, sur un bateau de croisière en Polynésie et en février à Houlgate dans une nouvelle résidence MGM. Des projets, qui, espère-t-elle, lui permettront de doubler son chiffre d'affaires et ses effectifs - une centaine de salariés -en 2011.

Deep Nature est déjà présente en Grèce, en Italie, en Pologne, en Italie et à Malte. Depuis 2004, elle a créé et gère plus d'une vingtaine de SPA, dont deux thalassothérapies & SPA - à Deauville et Bora Bora -, et un SPA sur un bateau de croisière de luxe. Associé à Laurent Batteur, du groupe de pharmacie et cosmétique du même nom (marque Algotherm), qui possède 25 % du capital, son fondateur Laurent Patty table sur un chiffre d'affaires de 5,5 millions d'euros en 2010 avec une rentabilité de 5 %. « Chaque année, notre chiffre d'affaires progresse de 30 %  », souligne-t-il. Ce « développement exceptionnel », Deep Nature le doit à son concept atypique : la société ne se contente pas de concevoir les SPA, mais propose une gestion clefs en main moyennant un loyer versé par l'hôtelier qui assure l'investissement. « Les hôteliers sont rebutés pour construire des SPA, car ils les estiment trop compliqués à gérer », explique Laurent Patty.

Aujourd'hui, sur vingt SPA construits, la société en gère quinze, dont l'Algotherm de Deauville et le SPA du Grand Hôtel Intercontinental à Paris. Deep Nature vise le haut de gamme avec les résidences Premium & SPA de Pierre & Vacances, à Houlgate ou les stations de ski comme Les Ménuires, Les Arcs, Méribel ou Chamonix. Elle doit aussi son succès à ses premières réalisations : à Bora Bora sur plus de 4.000 mètres carrés, les soins sont prodigués dans des bungalows sur pilotis à fond de verre, permettant d'admirer la faune marine. C'est le premier centre de thalassothérapie à utiliser de l'eau puisée à plus de 900 mètres de fond dans l'océan Pacifique.

GABRIELLE SERRAZ, Les Echos, le 08.09.10

Dernières actualités