Les secteurs

Croissance réseau : Sport 2000 table sur les magasins intégrés et la franchise

05.08.2009, source : Les Echos.fr

imprimer

Dans un secteur de la distribution d'articles de sport où l'activité a enregistré un léger rebond au premier semestre, le groupe Sport 2000 accélère ses gains de part de marché. Après avoir connu une croissance de 3,2 % en 2008, et de 1 % à magasins comparables, quand le marché global s'inscrivait en baisse de 0,5 %, le numéro quatre parmi les enseignes spécialisées françaises (derrière Décathlon, Intersport et Go Sport) a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 3,8 % en comparable, au premier semestre 2009 par rapport à la même période un an plus tôt, dans un marché en croissance d'environ 2 %. Confronté cependant à un mois de juillet 2009 « catastrophique », Jean-Paul Onillon, directeur général du groupe, table sur un historique favorable sur la fin de l'année - les cinq derniers mois de 2008 ayant été négatifs - pour atteindre son objectif d'un chiffre d'affaires entre 650 et 680 millions d'euros en 2009, contre 598 millions d'euros sur l'exercice précédent.

Un rythme soutenu, compte tenu du contexte économique, mais insuffisant pour atteindre l'objectif de doubler le chiffre d'affaires du groupe à l'horizon 2012 - soit 700 millions d'euros au travers des réseaux d'affiliés et 350 millions avec les magasins intégrés - qu'a fixé son nouvel actionnaire de référence, Activa Capital. Ce dernier a investi 40 millions d'euros en fonds propres, à la suite d'une augmentation de capital réalisée en juin 2008, pour prendre 37,4 % de la société, jusqu'ici organisée en Coopérative .


Gros dossiers en cours

Il a, en outre, sécurisé une ligne de financement bancaire d'investissement de 65 millions d'euros. De quoi donner au groupe, qui ambitionne de rentrer dans le tiercé de tête des distributeurs spécialisés dans le sport en France, les moyens de se développer. C'est précisément en accélérant la croissance externe et en accentuant la part de la Franchise que Sport 2000 compte y parvenir. « Le développement assuré jusqu'ici à 80 % par les adhérents commence à s'essouffler et nous restons peu présents dans les périphéries des grandes agglomérations », constate Jean-Paul Onillon. Deux acquisitions ont été réalisées, cinq magasins en région parisienne d'une part et le groupe Dubois (ex-Intersport) avec six points de vente et un projet, d'autre part. « D'autres gros dossiers sont en cours », assure-t-il sans davantage de précisions. Sport 2000 entend, par ailleurs, travailler sur l'expansion de ses enseignes Mondovelo et Espace Montagne, à la fois par leurs réseaux de magasins et leurs sites Internet.

 

A. BO

Dernières actualités