Les secteurs

Chavigny se place sur le créneau du bricolage et de la décoration avec son enseigne Maison Passion

15.03.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

Exploitant de carrières, transporteur, fournisseur et négociant en matériaux de construction, Chavigny ouvre une nouvelle enseigne, Maison Passion.


Le groupe familial Chavigny, qui réalise un chiffre d'affaires de 160 millions d'euros, se frotte aux grands noms du bricolage et de la décoration, Leroy Merlin, Castorama, Lapeyre... Cette PME de 850 salariés lance un réseau de boutiques, baptisées Maison Passion. Déjà présente dans son fief du Loir-et-Cher, à Vineuil, près de Blois, ainsi qu'à Châteaudun (Eure-et-Loir) et récemment à Tours (Indre-et-Loire), l'enseigne devrait s'étendre vers l'ouest. « Nous le ferons à notre rythme, à raison d'une à deux ouvertures par an en fonction des résultats », envisage Serge Boutelant, le directeur commercial de la société. L'investissement total avoisine 6 millions d'euros par magasin, financé sur fonds propres pour l'essentiel.


27 comptoirs déjà en service

Ce groupe contrôlé par la quatrième génération, Pascal et Anne Chavigny, existe depuis 1896. Bâti à coups d'acquisitions, CMA Chavigny oeuvre dans l'exploitation de carrières, le transport routier, les centrales à béton et la préfabrication, la fabrication de fenêtres et la distribution aux professionnels du BTP. « Notre nouvelle activité, à destination de particuliers exigeants, satisfaits d'avoir en face d'eux des professionnels chevronnés, réalisait déjà un quart du chiffre d'affaires », explique Serge Boutelant. Le groupe compte déjà 27 comptoirs de ce type dans les trois départements déjà cités, plus la Sarthe, prochain terrain de jeu pour sa nouvelle enseigne, Maison Passion.


Parallèlement à ce développement commercial, CMA Chavigny a profité de l'année 2010 pour restructurer son siège de Vendôme (Loir-et-Cher). Les 80 poids lourds ont déménagé vers des locaux plus spacieux, à Saint-Amand-Longpré, où la commune a cédé un terrain. Cent quarante salariés sont rattachés à ce nouveau siège social. Le staff commercial avait déjà été regroupé près d'Amboise au premier semestre.


Stéphane Frachet, Les Echos, le 15.03.2011

Dernières actualités