Les secteurs

Centres commerciaux : Klépierre vend en Norvège et achète en France

07.12.2013, source : Les Echos.fr

imprimer

La foncière Klépierre cède quatre petits centres commerciaux et reprend les 50 % d'Icade dans le centre Odysseum à Montpellier (34).

Klépierre poursuit le ménage dans son portefeuille de centres commerciaux. Sa filiale scandinave à 56 % Steen & Strom vient de céder pour 247 millions d'euros quatre petits et moyens centres norvégiens (le plus grand fait 38 000 mètres carrés) et le français rachète parallèlement les 50 % d'Icade dans leur centre commun de Montpellier (34), Odysseum, valorisé 267 millions à 100 % (et rapportant 15 millions de loyers bruts). Soit, au final, deux opérations symétriques, de montants équivalents.

« La stratégie est de réinvestir les produits de nos cessions dans nos projets, précise le président de Klépierre, Laurent Morel. Nous avons un pipeline de 2,3 milliards d'euros de projets à développer dans les cinq années à venir, dont à peine 200 millions déjà investis. » 40 % des projets sont en France, le reste en Scandinavie et, marginalement, en Italie du Nord, et il s'agit avant tout d'extension ou de rénovation de centres en portefeuille. Seule exception : un important centre neuf en cours de développement à Oslo, représentant plus de 300 millions d'investissement. Quant au centre parisien de Beaugrenelle à vendre, Klépierre avait bien fait le premier tour de piste, mais le prix demandé était loin de son estimation d'une valorisation raisonnable.

Une chose est sûre : « Nos projets seront menés à bien sans accroissement du taux d'endettement, assure Laurent Morel. Ils seront financés par notre cash flow et les cessions. Il n'existe pas de liste d'actifs à céder : tout dépendra des opportunités de développement. » Klépierre vient avec cette opération de dépasser légèrement son objectif de 1 milliard d'euros de cessions sur 2012 et 2013, mais devra les poursuivre : sa dette représente encore 43 % de la valeur de ses actifs, contre un objectif de 40 %.

Myriam CHAUVOT, Les Echos, 03/12/2013

Dernières actualités