Les secteurs

Carrefour lance la vente de ses magasins dans trois pays d'Asie

04.08.2010, source : Les Echos.fr

imprimer

Le distributeur français a engagé le processus de cession d 'une partie de ses hypermarchés en Asie. Il a mis en vente ses magasins en Thaïlande, en Malaisie et à Singapour. Tesco, Dairy Farm et Casino sont intéressés.

Des rumeurs avaient circulé au début du mois de juillet. Le groupe de distribution français Carrefour a lancé formellement il y a quelques jours le processus de cession de ses actifs dans trois pays d'Asie, la Thaïlande, la Malaisie et Singapour. Conseillé par les banques Goldman Sachs et UBS, le groupe a envoyé mi-juillet les « info-mémos », documents destinés aux candidats potentiels, qui donnent des éléments d'information sur les magasins à céder. Le premier tour est prévu début septembre et Carrefour espère tirer 800 millions d'euros de cette cession. Mais la valorisation serait inférieure, selon certaines sources.

De nombreux acheteurs occidentaux et locaux se sont déjà manifestés, dont Tesco, qui semble le plus allant, Dairy Farm et le français Casino. Les noms du japonais Aeon et d'acheteurs coréens ont été aussi mentionnés. Le conglomérat thaïlandais Berli Jucker a également fait connaître son intérêt pour ces actifs il y a quelques jours.


Stratégie

Les actifs à vendre représentent 60 hypermarchés au total, 39 en Thaïlande, 19 en Malaisie et 2 à Singapour. Carrefour envisagerait de céder ces actifs en 2 morceaux, une partie étant constituée de Singapour et de la Malaisie, l'autre de la Thaïlande. Le groupe est aussi présent en Chine, en Indonésie et à Taiwan, où il compte environ 280 magasins. Ses ventes en Asie représentent 7,6 %  du chiffre d'affaires hors taxes.

Cette opération s'inscrit dans une stratégie d'optimisation et de cession d 'actifs non stratégiques ou insuffisamment rentables, en accord avec les actionnaires de référence que sont Colony Capital et Groupe Arnault réunis au sein de Blue Capital. Carrefour est déjà sorti du Japon, du Mexique, de la Corée du Sud, de la République tchèque, de la Slovaquie, du Portugal et de la Suisse. Selon certaines sources, Carrefour pourrait envisager de céder d'autres actifs.


ELSA CONESA, Les Echos, le 02.08.10

Dernières actualités