Les secteurs

Carrefour investit 1,5 milliard dans ses hypers européens

20.09.2010, source : Les Echos.fr

imprimer

Grâce à son nouveau concept d'hypermarchés, Carrefour Planet, et à la poursuite de son plan de transformation, le groupe français veut atteindre un chiffre d'affaires de 120 milliards d'euros en 2015 avec une marge opérationnelle de 5,3 %.

Plus qu'un nouveau concept de magasins, c'est un nouveau modèle économique que Lars Olofsson, administrateur directeur général du groupe Carrefour, a présenté hier à Lyon aux analystes financiers. Pour ce faire, l'ancien dirigeant de Nestlé veut remplacer le modèle traditionnel du « tout sous le même toit », inventé par Carrefour en 1963 à Saint-Geneviève-des-Bois, pour une formule « multispécialiste » testée notamment à Ecully et Vénissieux dans l'agglomération lyonnaise.


Virage stratégique

Dans le détail, pas moins de 500 magasins, représentant 40 % du chiffre d'affaires mondial du groupe (donc 37 milliards d'euros) vont être transformés du deuxième trimestre 2011 au début 2013, dans les cinq grands marchés européens de Carrefour : la France, l'Espagne, l'Italie, la Belgique et la Grèce. Parmi eux, 245 hypermarchés qui pèsent 70 % des ventes de la zone Europe de l'Ouest, prendront l'enseigne Carrefour Planet avec l'essentiel des éléments du nouveau concept.

Ce sera le cas de la plupart des hypermarchés de l'Hexagone. Les 255 autres points de vente demeureront des « Carrefour », mais adopteront, en fonction des caractéristiques de leur zone de chalandise, certains éléments du concept. Le coût moyen de la transformation sera de 4,2 millions d'euros par unité pour les Planet et de 1,7 million environ pour les simples Carrefour, soit un investissement total de 1,5 milliard d'euros.

Selon Lars Olofsson, le retour sur investissement sera rapide. Il prévoit une hausse des ventes de 18 %  entre 2010 et 2015 et annonce un résultat courant avant amortissements et dépréciation additionnel de 315 millions d'euros en 2013 et de 650 millions en 2015. Soit un cash-flow additionnel de 150 millions en 2013 et de 550 millions en 2015.

Cette nouvelle politique commerciale s'accompagne de la poursuite de la mise en oeuvre du plan de transformation engagé en 2009. Rapporté au niveau du groupe et complété par les effets du plan de transformation global, ce virage stratégique permet à Carrefour d'espérer un chiffre d'affaires hors essence de 105 milliards d'euros en 2013 et de 120 milliards en 2015, contre 79 milliards en 2009. La marge opérationnelle passerait, elle, à 5,3 % en 2015 contre 3,5 % l'an passé.

Le concept Carrefour Planet

"L'essentiel est d'être fort sur notre coeur de métier, l'alimentaire, l'épicerie sèche, les produits frais, ainsi que sur quelsques univers non-alimentaires où nous faisons la différence." Ainsi, Lars Olofsson résume t-il le nouveau concept Carrefour Planet.

Les magasins pilotes d'Ecully et Vénissieux, dans la banlieue lyonnaise, mettent donc en avant le textile, les articles pour bébé, la maison, la beauté ou bien encore la culture, par le biais d'un partenariat avec Virgin pour celui de Vénissieux, tandis que l'hypermarché d'Ecully accueille un espace Apple.

L'accent est également mis sur les prix en alimentaire, avec 10 000 baisses annoncées.



Philippe BERTRAND, Les Echos, le 17.09.10

Dernières actualités