Les secteurs

Cannelle Lingerie se mue en RougeGorge Lingerie

06.10.2010, source : Les Echos.fr

imprimer

La chaîne créée en 1992 par Phildar, aujourd'hui autonome, souhaite devenir un acteur majeur de la lingerie féminine en France et à l'international.

La chaîne de magasins spécialisée dans la lingerie créée en 1992, sous le nom de Phildar Lingerie, devenue Cannelle Lingerie en 1998, va transformer ses magasins français dès ce mois-ci en RougeGorge Lingerie. La chaîne totalise aujourd'hui 145 boutiques après avoir acquis en août dernier 17 magasins de la chaîne belge Granita. Implantés outre-Quiévrain et légèrement « relookés », ceux-ci arborent d'ores et déjà la nouvelle enseigne. Quant aux 128 pas-de-porte déployés sur le territoire français, dont 45 % sont en franchise, ils prendront leur nouveau nom dans la deuxième moitié de ce mois, ainsi que les deux sites déjà détenus en Belgique par Cannelle Lingerie. Cette année, la chaîne aura ouvert en France 4 magasins (des sites de 80 à 100 mètres carrés), une fois celui d'Annecy inauguré, le 20 octobre prochain.

Moderniser en douceur


Pour 2001, aucune ouverture n'est prévue. Cannelle Lingerie a déclaré un chiffre d'affaires de 32,6 millions d'euros (HT) l'an dernier, couvrant les ventes des 70 magasins en succursales et celles attribuées par l'enseigne à ses 56 franchisés. Le développement de RougeGorge est le fruit d'une réflexion entamée il y a dix-huit mois par Catherine Gallais, nouvelle directrice générale, venue de Pimkie. « Il s'agissait de moderniser l'enseigne, de donner un nouvel élan et de relancer l'attractivité, mais dans la douceur », souligne la dirigeante. Les collections ont été renouvelées et, à qualité égale, les prix ont baissé de 10 % début 2010, « générant tout de suite un impact sur l'activité », ajoute-t-elle sans plus de précisions.



Vente en ligne


Graphemes Design, basé à Lille, a trouvé le nouveau nom et en a dessiné l'identité visuelle. La prochaine étape : redéfinir le concept du magasin. Avant d'envisager de nouveaux développements, la société va digérer l'intégration des 17 magasins belges. Mais son ambition est de devenir « un acteur majeur de la lingerie féminine multicanal en France et à l'international ». Elle compte lancer son site de vente en ligne en 2011-2012. Cette filiale de Phildar a pris son indépendance en mai dernier pour devenir, comme cette dernière, filiale du holding Les Fils de Louis Mulliez. Pour bien s'en distinguer, elle a pris le soin de déménager son siège social de Roubaix. Elle emploie 218 personnes (hors magasins franchisés).

NICOLE BUYSE, Les Echos, 05.10.10

 

Dernières actualités