Les secteurs

Bio : les magasins spécialisés poursuivent le développement de leurs réseaux

08.02.2013, source : Les Echos.fr

imprimer

Malgré la crise qui tasse les ventes des produits bio, souvent encore un peu plus chers que les produits équivalents non bio, les enseignes spécialisées continuent d’afficher une forte croissance. Mais cette progression tient pour l’essentiel à la multiplication des points de vente.

Leader du secteur, la coopérative Biocoop a publié lundi un chiffre d’affaires 2012 en hausse de 7 %, à 535 millions d’euros. Et ce grâce, notamment, à l’ouverture l’an passé de 23 nouveaux magasins (sur un total de 340), soit 8.000 mètres carrés de surface de vente supplémentaire. Ses dirigeants indiquent avoir généré « un résultat financier supérieur aux objectifs fixés », sans plus de précision.

L’autre grande enseigne du secteur, Naturalia, annonce, elle, un chiffre d’affaires en hausse de 16 % pour 2012, à 111,2 millions d’euros. L’enseigne a également effectué l’an dernier un fort développement, avec 16 nouveaux magasins, portant ainsi son parc à 74 unités.

« Concept store » à Beaubourg

Fondé en 1973 et longtemps concentré sur la région parisienne, Naturalia a doublé le nombre de ses points de vente depuis son rachat en 2007 par Monoprix (désormais filiale à 100 % de Casino) et s’est étendu sur l’ensemble du territoire. Un nouveau « concept store », plus convivial, a été inauguré en août dernier, près de Beaubourg, à Paris.

Parmi les spécialistes, avec des magasins plus petits toutefois, La Vie Claire, fondée en 1948 par Henri-Charles Geffroy, un ancien gazé de la guerre de 1914-1918 auquel son médecin avait recommandé une alimentation saine, demeure une référence. Aujourd’hui dans le giron du holding de Régis Pelen, ex-propriétaire de Distriborg, le réseau de 219 points de vente a ouvert 27 nouveaux magasins l’an passé. Son chiffre d’affaires s’établissait à 118 millions en 2012, en augmentation de 8 % par rapport à 2011.

A Paris, 2012 a été pour la coopérative de consommateurs Les Nouveaux Robinson (17 points de vente) une année de consolidation, après l’intégration de 12 Bio Génération en 2010. Le chiffre d’affaires, 35 millions d’euros, a tout de même progressé de 5,30 % dans une zone de chalandise riche. Enfin, L’Eau Vive, basé à Lyon et fondé il y a trente ans, compte 30 magasins, tandis que Natureo, créé en 2007 par des anciens d’Intermarché, exploite 13 points de vente et semble plafonner un peu après un démarrage en trombe.

Pour sa part, Auchan prépare le développement de son nouveau concept Coeur de Nature.

Philippe BERTRAND, Les Echos, 07/02/2013

Dernières actualités