Les secteurs

Beauté & bien-être : l'enseigne de parfumerie Beauty Success se lance dans la parapharmacie

11.02.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Après avoir enrichi son offre avec des soins de beauté, le réseau de parfumeurs indépendants s’ouvre à la parapharmacie et vise 300 magasins cette année.

La création par Beauty Success du concept d’institut de beauté en franchise pour apporter une offre complémentaire à son réseau de parfumeurs a porté ses fruits en 2011. Sur certains points de vente, les soins esthétiques peuvent atteindre jusqu’à 30 % du chiffre d’affaires. Dans cette logique de création de nouveaux leviers de croissance, l’enseigne se prépare maintenant à ajouter la parapharmacie à sa gamme de produits. « Nous proposerons en 2012 le concept à notre réseau de franchisés. La parapharmacie permet un référencement et un choix de prix plus importants que dans la parfumerie. Ce projet s’inscrit également dans notre concept de beauté globale », explique Florence de Mortillet, directrice commerciale de Beauty Success. Deux magasins ont testé ce concept de parapharmacie à Sélestat, dans le Bas-Rhin, et à Saint-Claude, dans le Jura.

L’année 2011 a été un succès pour l’entreprise, qui emploie plus de 600 salariés répartis entre le siège et les succursales, elle a vu son chiffre d’affaires progresser de 6 %, à 228 millions d’euros pour 280 magasins, dont 83 succursales. Créé en 1994 dans l’agglomération périgourdine en Dordogne par Philippe et Christophe Georges, le réseau indépendant de parfumeurs estime avoir une part de marché nationale de 7 %. Si le rythme de 20 créations par an continue, il pourra accueillir en 2012 le 300 e magasin, l’objectif étant d’atteindre les 10 % de part de marché. Continuant de privilégier les villes de taille moyenne et la proximité, le numéro quatre du marché national a développé un réseau de 12 animateurs, responsables de zone ayant chacun en charge une vingtaine de magasins.


Partenariats européens

La stratégie passe aussi par l’élargissement de la gamme des produits sous sa propre marque. De nouvelles senteurs et la refonte du maquillage relanceront une offre limitée au bain et aux accessoires. Elle représente aujourd’hui 3,5 % de la totalité du chiffre d’affaires du réseau. Le président-directeur général Philippe Georges souhaite qu’elle atteigne dans les cinq ans une part de 10 %. L’enseigne, qui a commencé à travailler en 2007 avec des fournisseurs asiatiques pour fabriquer ses propres produits, a posé les premiers jalons pour développer des partenariats avec des producteurs européens de produits de beauté en Europe. A l’international, le master franchisé a ouvert le sixième point de vente au Maroc.


Christiane WANAVERBECQ, Les Echos, 08/02/2012

Dernières actualités