Les secteurs

Bâtimat : un salon métamorphosé pour un secteur du BTP en pleine transformation

04.11.2013, source : Les Echos.fr

imprimer

Pour la première fois, Bâtimat et le Salon de l’efficacité énergétique, Interclima Elec, exposent ensemble, à partir du 4 novembre à Villepinte. Le Salon se tient en parallèle à la présentation des projets du Solar Decathlon.

Bâtimat ouvre ses portes le 4 novembre dans un contexte économique morose. Le chiffre d’affaires de la construction limite son recul (- 1 % sur un an à fin août), mais les chiffres de l’Insee augurent mal de l’avenir : les permis de construire ont chuté de 16 % sur douze mois en cumul à fin septembre. Les mises en chantier ont baissé de 11 %. Le plus grand Salon français du BTP compte moins d’exposants que prévu (2.600 contre 3.000 attendus). Mais il prévoit tout de même 350.000 visiteurs.

Fait marquant de cette édition 2013, l’intégration du BTP dans une filière plus large est actée. Pour la première fois cette année, trois Salons en un se tiennent à Villepinte, où Bâtimat a déménagé pour partager l’espace avec Ideo Bain et Interclima Elec, le Salon de l’efficacité énergétique. « On arrive à la limite des avancées techniques pures, l’enjeu devient la manière de les associer et d’optimiser le confort de l’habitat », remarque Vincent Jacques le Seigneur, de l’Institut national de l’énergie solaire, organisateur du Solar Decathlon, une compétition mondiale que la France va accueillir pour la première fois.

Matériaux biosourcés

Bâtimat voit des thèmes monter en puissance. Le nombre d’exposants du monde informatique grimpe. « Le numérique se développe, avec des offres de plates-formes collaboratives, pour le travail collectif sur un projet, commente Stéphanie Auxenfans, directrice de Bâtimat. Nous avons aussi beaucoup de sujets sur la qualité de l’air intérieur et de la ventilation ». Il y a de quoi discuter, vu les nombreux problèmes rencontrés avec les équipements de ventilation mécanique contrôlée (VMC), devenus obligatoires avec les normes BBC...

Tout ce qui est vert n’est pas porteur : le photovoltaïque est en crise. Même si ce n’est qu’une crise de croissance, le secteur compte moins d’exposants. En revanche, « les matériaux biosourcés continuent leur percée, avec notamment le béton de chanvre projeté, souligne la directrice du Salon. Et le sujet de la construction en bois monte depuis 2011. »

De fait, le chiffre d’affaires y a mieux résisté à la conjoncture qu’en BTP classique, montre l’enquête nationale. Les esprits ont été marqués par la décision de Google, une entreprise réputée visionnaire : son futur siège européen sera une construction hybride en bois. Il sera à Londres. C’est justement la ville invitée d’honneur de l’édition 2013 de Bâtimat.

Myriam CHAUVOT, Les Echos, 04/11/2013

Dernières actualités